• Lieu:
    Petit Varia
  • Public:
    Tout public
Les horaires
  • Le mardi 14/03 à 20h

  • Le mercredi 15/03 à 20h

  • Le jeudi 16/03 à 20h

  • Le vendredi 17/03 à 20h

  • Le samedi 18/03 à 20h

  • Le mardi 21/03 à 20h

  • Le mercredi 22/03 à 20h

  • Le jeudi 23/03 à 20h

  • Le vendredi 24/03 à 20h

  • Le samedi 25/03 à 20h

La danse souriante de la vie

Ce récit librement autobiographique de Stéphane Bissot retrace le portrait et le destin de personnages drôles, profonds et attachants qui sont chacun le maillon d’une chaîne de transmission visible ou invisible.

Le spectacle embrasse la vie en même temps qu’il enlace la mort. Il remonte à la croisée des chemins entre les vivants qui peuvent parfois briller par leurs absences ou leurs manquements et les fantômes toujours présents. Allant de joies en chagrins, d’espoirs en déceptions, d’amours aux multiples visages en ruptures diverses, il trace un chemin de vie semé de rires et de larmes où l’existence l’emporte sur la grande faucheuse et continue à jouer avec elle une partie de « à qui perd gagne » aussi forcenée que joyeuse.

Cette chevauchée pleine de vitalité et d’humour à travers les gens d’une famille, ce voyage dans une Belgique contrastée fait d’aller-retour entre les âges et les époques composent une cosmogonie romantique sans être mélancolique. Elle cherche ce qui nous ravit non dans le rêve, mais dans la réalité d’être. A ces endroits où la fin d’une vie en appelle une autre à naître, où l’on rend hommage aux morts tout en tirant sa révérence à la mort, où ce qui nous terrasse se dépasse et que l’on continue à se lancer sur la piste de danse de la vie comme des pingouins endiablés…

  • Stéphane Bissot est la fille d’un père footballeur – Claude Bissot, centre-avant au sporting de Charleroi – et d’une mère dessinatrice – Marie Mechelmans, à qui l’on doit notamment le lapin Milka. Très tôt, elle a cette certitude que les planches seront le socle de sa vie et entre aux conservatoires de Bruxelles et de Liège. Le grand public apprend à la connaître grâce à son interprétation de madame Astrid, dans la série Melting Pot Café (RTBF). Cette actrice généreuse, aussi à l’aise sur les planches que sur les écrans, est aussi chanteuse-compositrice à ses heures. Entre deux tournages et un tour de chant, elle se prend à écrire un voyage qu’elle connaît bien : celui de ses origines. Une fois l’ouvrage achevé, elle le donne à lire. Il contient quelque chose de si vivant qu’il ne peut rester couché sur du papier. L’actrice décide de le jouer comme elle le mettrait en vie, avec humour, sérieux et douce folie.

CONCEPTION Stéphane Bissot, Brigitte Baillieux, Thomas Israel, Marc Doutrepont | TEXTE ET JEU Stéphane Bissot | VIDÉO INTERACTIVE Thomas Israel | SCENOGRAHIE Michel Suppes | CRÉATION SONORE Marc Doutrepont | MISE EN SCÈNE Brigitte Baillieux
Un spectacle de Kissing Moon, en coproduction avec le Théâtre Varia et la Maison Ephémère.

Avec le soutien de la Fabrique de Théâtre/Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut, du Théâtre de l’Ancre et du Centre des Ecritures Dramatiques /CED.

logoMaisonepehemere

RTBF.be/culture, Patrick de Lamalle, 17 février 20147 :
Présentation de l’émission Tout le Baz’Art
Lire l’article

Le Vif/l’Express, Estelle Spoto, 17 février 2017 :
Dossier : NOUVELLES STARS
Lire l’article

Elle Belgique, Juliette De Bruxelles, 1er février 2017 :
Portrait de Stéphane Bissot
Lire l’article

Partager la page