TABLE RONDE AUTOUR DE WAW [We are Woman]

De vrais mecs ? Être un homme aujourd’hui
Rencontre à l’issue de la représentation du MERCREDI 6 JUIN

Être un homme n’a jamais été de soi, mais est peut-être encore moins évident aujourd’hui. Les codes de la masculinité ont été profondément remis en cause au cours des dernières décennies, ébranlant le modèle hégémonique de masculinité. En réponse, les hommes sont contraints de réfléchir à ce qui les définit et des formes plus diversifiées de masculinité ont acquis droit de cité. Celles-ci peuvent aussi être revendiquées, contestées, transformées et appropriées par des femmes, des personnes trans*, certains gays, etc. Cette table-ronde, qui fait suite à la représentation, interrogera les masculinités contemporaines à la lumière du spectacle WaW [We are Woman].

INTERVENANTS

> Aurélie Aromatario est aspirante du FNRS (ULB). Elle prépare une thèse sur le corps comme outil et enjeu de résistance aux assignations de genre.
> David Berliner est professeur d’anthropologie (ULB), notamment dans les domaines du genre et de la sexualité
> Sébastien Chauvin est professeur associé à l’Université de Lausanne, où il dirige le Centre d’études genre.
> Meriam Cheikh est post-doctorante Marie Skłodowska-Curie à l’Université d’Edimbourg et travaille notamment sur les masculinités au Maroc
> Tommy De Ganck est historien (ULB), spécialiste du rôle de la médecine et de la science dans la construction du genre.
> Irene Zeilinger est directrice de Garance. Elle vient de commencer une thèse en sociologie sur masculinité et violence.

Modération : David Paternotte, chargé de cours en sociologie (ULB), co-directeur de STRIGES

En collaboration avec STRIGES, la Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité de la Maison des sciences humaines de l’ULB.

Partager la page