AVEC AURORE FATTIER

Les BORDS DE SCÈNE sont un moment de rencontre après spectacle, entre le public et les artistes. Lors de ces soirées, les étudiants peuvent assister au spectacle pour seulement 5€ !

 RENCONTRE avec l’équipe artistique d’Aurore Fattier autour du spectacle Bug
À l’issue de la représentation du MERCREDI 7 MARS

Après son formidable Élisabeth II de Thomas Bernhard, ce thriller fantastique, qui surfe sur la ligne de la paranoïa et dont William Friedkin a réalisé un film, permet à Aurore Fattier de poser son regard impertinent, lucide et amusé sur notre société contemporaine.

Le metteuse en scène nous livre ainsi un thriller « réalisto-poétique » sublimé par de la musique live (créée par Brice Cannavo), des décors époustouflants (imaginés par Sabine Theunissen) et de la vidéo en direct (créée par Vincent Pinckaers). Effets spéciaux et frissons garantis !

Aurore Fattier est comédienne et metteure en scène. Née en 1980 en Haïti, elle s’intéresse de près à l’écriture contemporaine. Après des études de lettres à Paris (Maîtrise de Lettres Modernes, Université Paris X), elle a suivi la formation en mise en scène à l’INSAS en Belgique (2006).

On lui doit, notamment, les mises en scène de L’amant d’Harold Pinter, de After After, une histoire rêvée du capitalisme, créé au Théâtre de la Balsamine (adaptation plus ou moins libre d’écrits divers dont ceux de Francis Scott Fitzgerald, Un Diamant gros comme le Ritz ; Michel Houellebecq, La Possibilité d’une île ; James Graham Ballard ; Bret Easton Ellis, etc.), de La possibilité d’une île, d’après Houellebecq au Festival Émulation, Phèdre de Racine, au Théâtre Varia et enfin du percutant Elisabeth II de Thomas Bernhard, créé en 2015 au Théâtre Varia.
On l’a vue en tant que comédienne, entre autres dans OEdipe à Colone de Sophocle, mise en scène de Vincent Sornaga au Théâtre Varia, dans Bérénice, mise en scène de Philippe Sireuil au Théâtre des Martyrs, dans Gouttes dans l’océan, de Fassbinder, mise en scène Caspar Langhoff au Festival Émulation et au Théâtre de la Place, dans Grisélidis, d’après l’oeuvre de Grisélidis Réal, mise en scène Denis Laujol au Théâtre des Tanneurs, ou encore Il ne dansera qu’avec elle, mise en scène d’Antoine Laubin (compagnie De Facto). Elle devrait sortir très prochainement son premier court-métrage où elle retrouve à nouveau le talentueux Denis Lavant

Partager la page