• Lieu:
    Grand Varia
  • Public:
    Tout public
Les horaires
  • Le jeudi 22/02 à 20h30

  • Le vendredi 23/02 à 20h30

  • Le samedi 24/02 à 20h30

  • Le mardi 27/02 à 20h30

  • Le mercredi 28/02 à 19h30

  • Le jeudi 01/03 à 20h30

  • Le vendredi 02/03 à 20h30

  • Le samedi 03/03 à 20h30

  • Le mardi 06/03 à 20h30

  • Le mercredi 07/03 à 19h30

  • Le jeudi 08/03 à 20h30

  • Le vendredi 09/03 à 20h30

Par exemple, à un dîner, vous parlez du 11 septembre et quelqu’un dit : « Tu sais, les choses ne sont pas ce qu’il paraît. Les tours ne sont pas tombées à cause des avions et on a de bonnes raisons de croire que ce sont la CIA et le Mossad qui les ont détruites. » Ou bien : « Ils mettent des produits chimiques dans l’eau du robinet pour nous ramollir le cerveau et nous faire accepter n’importe quoi » … Les uns acquiescent et fournissent des détails supplémentaires, d’autres protestent ou parlent d’autres complots.

Dans un monde contemporain soumis à l’incertitude et à un flux toujours croissant d’informations complexes où il est difficile de décrypter la vérité du mensonge, chaque événement fâcheux serait-il dû à l’action volontaire d’un groupe dénoncé comme l’incarnation du mal ? La vérité est-elle toujours ailleurs, comme dans « X-Files » ?

Aurore Fattier s’interrogeait sur l’état paranoïaque du monde actuel lorsqu’elle découvre Bug, de Tracy Letts.

Dans un appartement miteux d’un logement social, vit Agnès, serveuse dans un bar et femme brisée qui se cache de son ex-mari violent. Elle rencontre Pierre, un homme mystérieux, différent. Un amour de la deuxième chance, fragile, inquiet va naître entre eux. Mais leur aventure va se compliquer lorsqu’ils découvrent des cafards dans leur chambre. Pierre prétend être un ancien soldat en cavale victime d’un complot. L’armée lui inoculerait des insectes sous la peau pour le contrôler. Folie ? Mensonge ? Vérité ? Jusqu’où Pierre est-il paranoïaque ? Jusqu’où Agnès va-t-elle être contaminée ?

Après son formidable Élisabeth II de Thomas Bernhard, ce thriller fantastique qui surfe sur la ligne de la peur légitime et de la paranoïa et dont William Friedkin a réalisé un film, permet à la metteure en scène de poser son regard impertinent, lucide et amusé sur notre société contemporaine.

Réalisation : Camille Meynard
.

Aurore Fattier répond aux Questions en Jeu qui traversent notre saison :

Êtes-vous paranoïaque ? Vous arrive-t-il de mentir ou de manipuler ? Pensez-vous que la cruauté soit pire si elle vient d’une mère ? Et vous, êtes-vous capable de cruauté ? Croyez-vous à la manipulation des masses ? Croyez-vous que les élections puissent déboucher sur des jours radieux ? Votre parcours vous a-t-il éloigné de votre famille ou vos origines sociales ? Êtes-vous plutôt passé, présent ou futur ? Aimez-vous jusqu’à l’idolâtrie ?

LE VARIA FAIT SA CHRONIK : JEUDI 1er MARS
L’équipe des relations publiques et l’attachée de presse du Théâtre Varia animent une émission en direct de Radio Panik (105.4 FM) autour des thématiques et de la forme artistique de Bug.

Ré-écoutez ici le podcast de l’émission animée par Emilie Gäbele (attachée de presse), Fredo Lubansu et Laura Vauquois (relations publiques).

Invités: Fabrice Adde (comédien), Jean-Baptiste Delcourt (assistant à la mise en scène), Valentin et Esther (étudiants en Bac 2 Information et communication à l’ULB), Aurore Van de Winkel (collaboratrice scientifique à l’Institut Langage et communication à l’UCL)

LE BORD DE SCÈNE: MERCREDI 7 MARS
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Ces activités sont gratuites et ouvertes à tous

Plus d’informations sur les actions menées autour des spectacles sur la page Actions et publics.

AVEC Fabrice Adde, Yoann Blanc, Catherine Grosjean, Eléna Pérez, Claude Schmitz
SCÉNOGRAPHIE Sabine Theunissen assistée de Simon Détienne
COSTUMES | ACCESSOIRES Prunelle Rulens
CRÉATION MAQUILLAGE Katja Piepenstock
CRÉATION VIDÉO | CAMÉRA PLATEAU Vincent Pinckaers
CRÉATION SON Brice Cannavo
CRÉATION LUMIÈRES Matthieu Ferry
DRAMATURGIE | ADAPTATION Sébastien Monfé assisté de Daphné Liegeois
RÉALISATION DES DÉCORS Ateliers du Théâtre de Liège
TRADUCTION Daniel Loayza
ASSISTANAT Jean-Baptiste Delcourt
MISE EN SCÈNE Aurore Fattier

RÉGIE GÉNÉRALE Hugues Girard
RÉGIE PLATEAU Loïc Gillet, Tom Van Antro, Claudine Perron
RÉGIE VIDÉO Adrien Monfleur
RÉGIE LUMIÈRE Eric Vanden Dunghen
RÉGIE SON Jean-Maël Guyot
RÉGIE COSTUMES Odile Dubucq, assistée de Camille de Veaux de Sancy
STAGIAIRES Laura Erba, Laura Sterckx

MUSICIENS (étudiants de l’IMEP à Namur) José Rodriguez (violon), Dorelle Sluchin (violoncelle), Lorraine Roudbar (clarinette), Jonny Viloria (alto)

Un spectacle de Solarium asbl. Une production du Théâtre de Namur. En coproduction avec le Théâtre de Liège et le Théâtre Varia.

© Gwendoline Robin

EXTRAITS CHOISIS :

« Bug est un spectacle qui laisse sans voix et qui donne à réfléchir sur toutes les théories du complot qui incombent notre société actuelle. Bug est aussi un spectacle prenant notamment grâce à sa scénographie bien réfléchie. » Radio Panik (site), Jardin Publik, Ray Laurens, 8 mars 2018

« Yoann Blanc est magistral dans le rôle de l’ancien soldat à la dérive. Catherine Grosjean est tout aussi convaincante en femme inquiète, désemparée, brisée et contaminée par son nouveau compagnon. Fabrice Adde, Eléna Pérez et Claude Schmitz complètent la distribution de ces caractères bien affirmés. « Bug » surfe sur la ligne de la peur légitime et de la paranoïa dans une version actualisée de l’après 11 septembre. » Demandez le programme, Didier Béclard, 1er mars 2018

« Une pièce coup de poing qui vous glace, vous marque et vous prend aux tripes du début à la fin. (…) Un coup de cœur qui vous fait rire et sourire, et qu’on continue à ressasser bien après l’avoir regardée. » Entrez sans frapper, Romain Detroy, 28 février 2018

« Avec Bug de Tracy Letts, Aurore Fattier signe un thriller fantastique, digne de Stephen King. Une pièce qui n’a pas à rougir des effets spéciaux du cinéma et pointe les dérives de notre société paranoïaque. Attention : cette mise en scène urticante a des effets contagieux. (…) Et c’est là que l’équipe technique du spectacle agence une toile imparable qui vous entraîne dans un crescendo angoissant et surréaliste. (…) Yoann Blanc est glaçant de vérité, tandis que Cathy Grosjean joue à la perfection la jeune femme désemparée, dont la solitude efface bientôt tout discernement. » Le Soir, Catherine Makereel, 26 février 2018

« Aujourd’hui, avec Bug, cette metteuse en scène confirme son talent hors normes pour nous raconter des histoires à faire frémir ; son art de porter sur les planches des spectacles à même de répondre aux grandes thématiques de notre époque morcelée et complexe, à travers le rire comme le frisson. » Le Suricate, Ivan Sculier, 26 février 2018
.

ENCORE PLUS DE PRESSE :

Critiques/chroniques :
Radio Panik (site), Jardin Publik
, Ray Laurens, 8 mars 2018
Demandez le programme
, Didier Béclard, 1er mars 2018
Focus Vif
, Estelle Spoto, 1er mars 2018
Radio Campus, La Conspiration des planches, Elysabeth Loos, 28 février 2018

La 1ère, Entrez sans frapper
, Romain Detroy, 28 février 2018
Le Soir, Catherine Makereel, 26 février 2018
Le Suricate, Ivan Sculier, 26 février 2018
La Libre Belgique, Marie Baudet, 24 février 2018

Avant-papiers :
La Libre Belgique
, Alain Lorfèvre, interview Yoann Blanc, 24 février 2018
Bruzz
, Gilles Bechet, 22 février 2018
La Libre Culture, Marie Baudet, 21 février 2018

Radio/télé :
La Deux, C’est Cult
, 5 mars 2018
La 1ère, Jour 1ère
, François Heureux, 6 mars 2018 (à partir de 1:30:45)
VivaCité, Les petits papiers
, Régine Dubois, 4 mars 2018
VivaCité, On croit rêver
, Régine Dubois, 1er mars 2018 (de 6min48sec à 22min45sec)

BX1, LCR
, David Courier, 1er mars 2018
Musiq3, L’info culturelle
, François Caudron, 1er mars 2018 (de 2min40sec à 5min01sec)
Soir 1ère, Grand Angle, Marie Michiels, 26 février 2018 (de 9min40sec à 13min50sec)
Pure, Drugstore Digital, Sylvestre Defontaine, 16 février 2018 (à partir de 30min50sec)

Partager la page