• Lieu: Grand Varia
  • Public: Tout public
Les horaires
  • Le mardi 11/02 à 20h30

  • Le mercredi 12/02 à 19h30

  • Le jeudi 13/02 à 20h30

  • Le vendredi 14/02 à 20h30

  • Le samedi 15/02 à 20h30

  • Le mardi 18/02 à 20h30

  • Le mercredi 19/02 à 19h30

  • Le jeudi 20/02 à 20h30

  • Le vendredi 21/02 à 20h30

  • Le samedi 22/02 à 20h30

Nous sommes les enfants du vacarme 

Les raisons sont nombreuses qui amènent des jeunes à vivre en rupture avec les normes sociales dominantes. À la fois héritiers et contestataires d’un monde établi, certains d’entre eux se retrouvent dans un isolement parfois extrême. La société les qualifie de paumés, de réfractaires, marginaux, drogués, révoltés…

Sur scène, six jeunes aux personnalités multiples errent dans le vide d’une zone périurbaine, quelque part, dehors Ils ressemblent à des chiens errant dans la nuit et le froid, abandonnés et frustrés, autant pétris de désillusions que débordants de rêves, de vie, de désirs et de rage. Leur état de tension proche de l’explosion, leur fébrilité, leur agitation, est comme le signe d’un ralliement. À quelques-uns ou isolément, ils sont là, réunis à la fois par un même besoin de montrer leurs crocs au monde et de crier leur désir d’exister. Ils semblent avoir trouvé un lieu d’exutoire, un endroit où survivre loin de tout jugement, mais aussi un refuge d’où percent des rayons de lumière ; une halte pour partager des moments de beauté, d’amour, d’amitié. 

Hélène Beutin & Clément Goethals saisissent ces destins fracassés et ces élans d’existence de jeunes qui se brûlent de trop vouloir brûler. Dans un système de plus en plus individualisé où chacun doit trouver sa place et où la plupart des jeunes ne sont plus en harmonie avec les valeurs normatives de socialisation, pourquoi ceux-là sont rejetés, ignorés, font peur ? Est-ce uniquement pour des raisons de codes et de comportements ?

CARNAGE, c’est l’histoire d’un monde « souterrain », d’un oubli, d’un ravage ; c’est le portrait sensible de ces enfants du vacarme, tiraillés dans l’hostilité du monde entre le meilleur et le pire, entre cet irrépressible et absurde besoin de se détruire – et de détruire – pour se sentir vivant, et cet appétit dévorant de vivre. 

 

Hélène Beutin

Née en 1992 et originaire du nord de la France, elle arrive à Bruxelles en 2010 et poursuit des études en Sciences politiques à l’ULB. En 2013, elle intègre la Cambre, en section Scénographie. Durant ses études, elle travaille sur différents courts métrages étudiants en tant que décoratrice. Elle a également pris part à plusieurs projets théâtraux en tant que scénographe puis comme assistante à la dramaturgie pour le TPFE à l’INSAS de Clément Goethals, Eléments Moins Performants (juin 2013). Ils poursuivent leur collaboration autour de Tout ce vide me bourre la panse (août 2013) présenté au festival Premiers Actes ainsi que sur Et la Tendresse ? présenté dans le cadre du Next Artsfestival. Depuis sa sortie de l’école, elle collabore avec différents réalisateurs en tant que décoratrice ou accessoiriste sur des courts métrages et web séries. Pour la première fois, elle met en scène avec CARNAGE, en binôme avec Clément Goethals, spectacle créé au Varia en février 2020. Elle créera avec ce même binôme Billie & Gavriil en 2021-22.

Clément Goethals

Clément s’installe à Bruxelles en 2009 et achève sa formation à l’INSAS dans l’option “Réalisation Théâtre” en juin 2013. Il crée son premier spectacle : Tout ce vide me bourre la panse au Festival Premiers Acte en août 2013. En tant que comédien, il joue sous la direction de Vincent Goethals : Catalina in fine de Fabrice Melquiot, Ventre de Steve Gagnon. En 2014, il joue dans Le Garçon de la piscine de Salvatore Calcagno (Rôle pour lequel il est nominé comme « meilleur espoir masculin » aux prix de la critique 2015). Il joue en 2017 dans Tabula rasa, une création de Violette Pallaro.

Côté mise en scène, il se lance dans un cycle autour de la jeunesse. Et la tendresse? en est le premier volet. Le deuxième volet, CARNAGE, se joue en 2019/2020 au Théâtre Varia, dans le cadre du Festival de Liège et à l’Ancre de Charleroi. Il prépare le troisième volet Billie et Gavriil. Depuis 2016, il a entamé une étroite collaboration avec Angèle Baux Godart sur la création de Traces d’étoiles de Cindy Lou Johnson et L’empreinte du vertige.

Il a également co-créé en 2014 la compagnie FACT avec François Gillerot, Aurélien Labruyère et Jean-Baptiste Delcourt. 

Autour du spectacle

  • Samedi 22 février à 17h. Autour du spectacle CARNAGE. En 2015, après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, et avec cette sensation de vivre « un moment…

  • Du 11 au 22 février Autour des mouvements sociaux et des révoltes, les gravures de Camille Dufour et les photos de Nina Lombardo  sont mis en dialogue dans l'Espace Salon.…

  • Tous les soirs de représentation : 2LIKES, Gisèle, Antoine 80, Ingrl, Alex Jacob ... Programme en construction

 

Speak Dating avec Adrien Letartre, Lucile Charnier, Angèle Baux-Godard, François Gillerot.

Petit avant-goût de l’ambiance de Carnage … Expérimentation improvisée

 

 

© Serge Gutwirth

LES PERSONNAGES

 

AVEC Angèle Baux Godard, Lucile Charnier, Léonard Cornevin, François Gillerot, Alex Jacob, Adrien Letartre + Brieuc Dumont, Esther Waters, Marina Misovic, Florence Marchand, Aurèle-Hadrien Gérard, Sarah Koscinski, Olivia Murrieri, Romane Savoie, Léa Siniscalco, Annelies Keyers, Alison Rabillon, Alexandre Vanschrieck, Yasmine Tayach, Nell Geeraerd
LUMIÈRE Clément Longueville
SON  Harry Charlier
COSTUME Marine Vanhaesendonck
MAQUILLAGE Sarah Guinand
SCÉNOGRAPHIE Marie Menzaghi
CO-ÉCRITURE Aurélien Labruyère, Hélène Beutin, Clément Goethals, la distribution du spectacle et Rose-Manon Baux
COORDINATRICE DU PROCESSUS DOCUMENTAIRE Daphné Liégeois
CONSTRUCTION DÉCORS  Sébastien Corbière
STAGIAIRES Lucien Schubert (scénographie), Louise Vacher Weiss (construction)
DRAMATURGIE, MISE EN SCÈNE  Hélène Beutin, Clément Goethals

Un spectacle de la FACT en coproduction avec le Théâtre Varia, le Festival de Liège, le Théâtre de l’Ancre, la Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre. Avec le soutien de [e]utopia asbl, Association du château de Monthelon, La Factorie de Val de Reuil, Toestand – Biestebroek, La Brasserie de la Senne.
Production déléguée : Théâtre Varia. Avec le soutien du BOCAL.

www.ciefact.com

© Tom Lombardo

 

Presse audiovisuelle

Radio Campus, … le matin, Hugo Littow et Chloé, interview de Hélène Beutin & Clément Goethals, 19 février 2020

 

LCR – Angèle Baux Godard et Clément Goethals

BX1, LCR, David Courier, interview de Angèle Baux Godard et Clément Goethals, 10 février 2020
BX1+, Fabrice Grosfilley, David Courier, interview de Angèle Baux Godard et Clément Goethals, 10 février 2020

RTBF, La Trois, KIOSK, agenda, 14 février 2020

Radio Panik, Screenshot, Palmina Di Meo, interview de Angèle Baux Godard et Clément Goethals, 2 février 2020
> Écouter l’interview <

Presse web

Carnage, la rage d’une jeunesse désœuvrée au Varia
on s’incline devant la puissance de certains comédiens et un texte souvent percutant
Suricate magazine
, Loïc Smars, 17 février 2020  > Lire l’article <

Carnage
On y danse, on y hurle, on y pleure, on y rit, mais surtout on y sublime le désespoir.
Theatron
, Louise Renard, 12 février 2020 > Lire l’article <

Demandez le programme, Palmina Di Meo, interview de Clément Goethals et Palmina Di Meo, 15 février 2020 > Lire l’article <

 

Les retours du public

Partager la page