CHECK POINT samedi 7 octobre – 15h30 et 20h

4 ateliers artistiques et 30 participants réunis autour d’une question commune : celle des frontières visibles ou invisibles, réelles ou symboliques, physiques ou mentales, sociales ou culturelles.

À l’heure des grands bouleversements géopolitiques que notre monde traverse et de la crise migratoire, à l’heure où l’Europe se replie sur elle-même et construit des murs, « des jungles » et tend à réhabiliter ses postes frontières et plus d’un an après les attentats qui ont frappé Bruxelles, il nous apparaît fondamental de questionner notre rapport aux frontières quelles qu’elles soient ; les frontières géographiques établies mais également les frontières invisibles que nous créons les uns par rapport aux autres et qui nous entraînent parfois vers  un repli identitaire. Quelles sont les frontières qu’on crée autour de soi, qui nous font nous sentir différents ? Couleur de peau, spiritualité, quartier, sexualité, statut social créent des frontières invisibles difficiles à franchir. Par le « faire ensemble » et la participation à un acte commun en dehors du quotidien et des microcosmes de chacun, il nous semble important de pouvoir déconstruire ces frontières, voire s’en affranchir, afin de rencontrer l’ « autre » et ses richesses.

Le CPAS d’Ixelles, le Rideau et le Théâtre Varia ont remis un projet commun en réponse à un appel lancé par la Région Bruxelles-Capitale et la COCOF pour ouvrir le dialogue interculturel, soutenir la diversité et la cohésion sociale à Bruxelles. Ce projet appelé CHECK POINT avait pour ambition de réunir un public mixte, intergénérationnel et de milieux sociaux différents afin de travailler la notion de frontières, qu’elles soient visibles ou invisibles, réelles ou symboliques, physiques ou mentales, sociales ou culturelles. Cinq professionnels des arts de la scène ont mis en place des ateliers. Une trentaine de personnes les ont suivis.

Le Centre Vidéo de Bruxelles s’est allié à la démarche et est devenu coproducteur du projet. Il a délégué Pauline Bompaert et  Joachin Guzman pour mener un atelier de techniques audiovisuelles destiné à un groupe de jeunes adolescents. Dans la rue, en ville, sur les trottoirs, dans les parcs ou les places publiques. Comment s’amuser des frontières, les déjouer, les détourner ?

Patrick Lerch, auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre et directeur du Centre du Théâtre Action, a pris en charge un atelier d’écritures. Mettre des mots, des phrases, des images, des objets, de la couleur pour questionner la notion de frontières, voyager dans un monde imaginaire et tracer ensemble des territoires singuliers : tel était le défi lancé auquel les participants ont répondu avec brio.

Laura Mas Sauri, chorégraphe et danseuse, s’est occupée d’un atelier mouvement. Les corps aussi connaissent des frontières. Bouger, se mouvoir, s’exprimer, partager, prendre du plaisir, travailler les notions d’espace, de temps. Trouver son rythme pour entrer dans la danse …

Dominique Pattuelli, actrice, et Caroline Safarian, auteure et metteure en scène, ont pris en charge un atelier théâtre. Que dire de soi, de son vécu, de son ressenti, de l’autre, selon qu’on est un homme ou une femme? La frontière entre le masculin et le féminin a été mise sur le plateau, et si ce dernier est limité, l’imagination est sans borne.

Ont participé aux ateliers :

Ecriture : Brigitte, Dominique, Laurent, France, German, Marianne, Rachid, Roselyne
Théâtre : Jenny, Jonathan, Laetitia, Marianne, Marie, Nicole, Pilar, Rachid, Samir
Vidéo : Ahmed, Amon, Christelle, Jeanne-Raphaëlle, Laora, Lina, Luis, Milla, Mimbi, N’Landu, Sacha, Sergio
Danse : France, Géraldine, Laurent, Marianne, Marie, Nicole, Pauline, Virgil

Coordination Glenn Kerfriden

Un projet du CPAS d’Ixelles, du Rideau de Bruxelles et du Théâtre Varia, en coproduction avec le Centre Vidéo de Bruxelles et avec l’aide de la région Bruxelles-Capitale et de la COCOF. Production déléguée : Le Rideau de Bruxelles. Remerciements à la Maison de quartier Malibran et à la Maison de la solidarité Ixelles pour le prêt de leurs salles.

Entrée libre. Réservation conseillée.

Teaser réalisé par le Centre vidéo de Bruxelles :

Partager la page