• Lieu: Petit Varia
  • Public: Tout public
Les horaires
  • Le mardi 19/03 à 20h00

  • Le mercredi 20/03 à 20h00

  • Le jeudi 21/03 à 20h00

  • Le vendredi 22/03 à 20h00

  • Le samedi 23/03 à 20h00

Aujourd’hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile : « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier.

Telles sont les premières et célèbres phrases qui ouvrent L’ÉTRANGER, d’Albert Camus. L’annonce froide à Meursault, son (anti) héros, du décès de sa mère, donne immédiatement le ton. Pendant l’enterrement, qui se déroule par une chaleur caniculaire, Meursault ne semble pas particulièrement affecté. Il refuse de voir le corps. Il fume une cigarette. Ensuite, nous le suivons dans sa vie quotidienne où il semble bien étrange tant il a l’air indifférent à tout. C’est en commettant un meurtre que sa vie va basculer : ‘J’ai compris que j’avais détruit l’équilibre du jour’.

Puis, suit le procès de Meursault. Celui-ci répondra toujours la vérité, la sienne, sans jamais chercher à arranger la réalité. À la question : Pourquoi avez-vous tué ? Il répond : Parce qu’il y avait du soleil. Il sera condamné à mort.

Quand on lui demandait de quoi parlait L’ÉTRANGER, Camus répondait que c’est l’histoire d’un homme condamné à mort pour n’avoir pas pleuré à l’enterrement de sa mère…

 

Plus d’explications sur la démarche du Théâtre de la Chute : http://varia.be/dom-juan-letranger-on-ne-badine-pas-avec-lamour/

L’ÉTRANGER

© Olivier Sebasoni

ANIMATIONS INTERACTIVES
POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE SUPÉRIEUR AUTOUR DES SPECTACLES DE BENOÎT VERHAERT

1er au 6 avril – Petit Varia
– écrire un court dialogue original à partir d’une réplique choisie parmi les 3 spectacles repris.
– l’interpréter lors d’ateliers-rencontres.

Les scènes ainsi mélangées donneront à voir l’ensemble des personnages des 3 pièces et les différents points de vue des élèves sur ceux-ci.

CONDITION DE PARTICIPATION ASSISTER À 1 DES 3 SPECTACLES

Réduction de prix pour 2 ou 3 spectacles. Possibilité d’ajouter des matinées scolaires.
Réservation, inscription, renseignement : Frédéric Lubansu.

+ de détails : l’équipe des spectacles viendra dans les classes (entre janvier et mars) pour discuter avec les élèves et les professeurs du projet.

Durant les vacances de Pâques, Benoît Verhaert propose un atelier de théâtre ouvert à une quinzaine d’élèves désireux de se frotter aux planches sur le thème « Aimer, croire et douter ».

Renseignements : Benoît Verhaert
letheatredelachute@gmail.com

AVEC Lormelle Merdrignac, Benoît Verhaert et en alternance, Stéphane Pirard, Samuel Seynave
ASSISTANAT Camille Dawlat, Sophie Delacolette
COSTUME Odile Dubucq
LUMIÈRE Patrick Pagnoulle
SON Laurent Gueuning
SCÉNOGRAPHIE, ADAPTATION MISE EN SCÈNE Benoît Verhaert

© Olivier Sebasoni

Presse écrite
Le Soir, Catherine Makereel, 2 et 3 février 2013

Presse web
Comedien.be
, interview de Benoît Verhaert, 1er février 2013

Culture et Compagnie.com, critique d’Anastasia Delpaud, 8 février 2013
Demandez le programme.be, critique de Charles-Henry Boland, 9 février 2013
NATO Intranet, billet de Silvana Cigognini, 12 février 2013
Plaisir d’Offrir, critique de Muriel Hublet, 16 février 2013

Partager la page