Piemme sort du cadre

À l’instar des textes qu’il signe – cyniques, drôles, impertinents – Jean-Marie Piemme se prête au jeu du portrait décalé, souvent avec la complicité de Virginie Thirion.

Croqué par la photographe Alice Piemme, sa fille, il nous rappelle ici que « le théâtre ne dévoile pas, il multiplie. Les points de vue, les possibles, les instants, les récits, les mots, les images, les sons, les lumières, les costumes, les mouvements, les situations… »

Une exposition conçue par les Archives & Musée de la Littérature qui agence subtilement images d’archives, affiches et compositions contemporaines d’Alice Piemme.

La misere des artistes

« La misère des artistes » ©Alice Piemme/Thierry Julliand

Partager la page