• Lieu: Grand Varia
  • Public:
Les horaires
  • Le mardi 14/05 à 20h30

  • Le mercredi 15/05 à 19h30

  • Le jeudi 16/05 à 20h30

  • Le vendredi 17/05 à 20h30

  • Le samedi 18/05 à 20h30

L’échec est-il l’ennemi mortel de la réussite ? Quatre acteurs vont se retourner sur  leurs vies, considérer celles de leurs contemporains, revisiter quelques personnages historiques pour décrypter l’échec et tenter de le réhabiliter. Quand on veut, on peut !?

La fusion de Enervé (Eno Krojanker et Hervé Piron) et de Rien de Spécial (Marie Lecomte, Alice Hubball, Hervé Piron) en une seule entité, ouvre de nouvelles perspectives.

Hervé Piron, assisté d’Alice Hubball, assure pour la première fois la mise en scène. Marie Lecomte et Eno Krojanker jouent pour la première fois ensemble, et pour la première fois encore, deux acteurs – Pierre Sartenaer et Marie Henry – viennent compléter la distribution.
Cette composition inédite a navigué dans tous les rouages de la création théâtrale. Elle est aguerrie à l’exercice de l’improvisation comme source première d’inspiration, et a un regard décalé sur le théâtre et les choses de la vie. Hervé Piron sera donc le chef d’orchestre d’un spectacle riche en inventions et en surprises…

Dans un monde où la réussite a envahi tous les domaines de la vie professionnelle et personnelle, où elle semble être devenue un impératif en tout et à tout prix, l’échec serait-il son ennemi mortel ? Paradoxalement, celui-ci est aujourd’hui à la mode. On ne compte plus les ouvrages qui vantent ses mérites… comme un tremplin vers… la réussite ! Mais quoi ? N’aurions-nous pas droit à l’échec ? Pourquoi nous angoisse-t-il tellement ? Ne fait-il pas partie de la nature des choses ?… La distinction entre l’échec et la réussite est-elle si évidente, et la réussite qu’on nous vend est-elle si idéale, si souhaitable?

Quatre acteurs vont se retourner sur leurs vies, considérer celles de leurs contemporains, revisiter quelques personnages historiques pour décrypter l’échec et tenter de le réhabiliter. Quand on veut, on peut !?

© Olivier Donnet

AVEC Marie Henry, Eno Krojanker, Marie Lecomte, Pierre Sartenaer
LUMIÈRE Laurence Halloy
SCÉNOGRAPHIE, COSTUME, ACCESSOIRES Aline Breucker
MUSIQUE Maxime Bodson
CONSTRUCTION DU DÉCOR Quintijn Ketels
ASSISTANAT Alice Hubball
DIRECTION TECHNIQUE Benoit Pelé
REGARD EXTÉRIEUR Julien Fournet
MISE EN SCÈNE Hervé Piron

Un spectacle de Rien de Spécial + énervé. Coproduction : Rien de Spécial asbl, Théâtre Varia, Mars-Mons art de la scène, La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre.

Rien de Spécial + Enervé sont en résidence artistique au Théâtre Varia.
Développement du projet et diffusion : Habemus Papam

© Erik Kessels, In almost every picture #13

 
La presse en parle
 
D’une tirade de Cyrano, magnifique foireux de la littérature, à la reconstitution sur scène d’une périlleuse piste noire de ski, Rater mieux rater encore est au théâtre ce que le train fantôme est au parc d’attraction : une parenthèse où affronter nos faiblesses alors que, partout autour, la foule hurle de bonheur.
Le Soir, Catherine Makereel (>Lire l’article<)
 
Ils seront quatre mousquetaires intrépides -Marie Henry, Eno Krojanker, Marie Lecomte et Pierre Sartenaer- à faire fi de leur ego pour étaler au grand jour leurs plus beaux bides, leurs plus somptueuses chutes,
Focus Vif, Estelle Spoto (>Lire l’article<)
 
Quatre excellents comédiens nous entraînent dans ce spectacle éclaté, où s’entremêlent absurde, émotion et humour noir, avec beaucoup de naturel,
Jean Campion (>Lire l’article<)
 
(…) des choix de mise en scène intelligents, une scénographie efficace et de grands effets décoiffants,
L’Echo, Aliènor Debrocq (>Lire l’article<)
 
« Rater mieux, rater encore », quatuor désenchanté où fleurissent les paradoxes de l’ordinaire,
La Libre Belgique, Marie Baudet (>Lire l’article<)
 
Une merveilleuse fantaisie burlesque dont l’absurde confine à la poésie comme autant de morceaux de sucre renversés dans un verre d’eau gazeuse,
Point Culture, Isabelle Lohisse (>Lire l’article<)

 

Revue de presse

Presse quotidienne
La Libre Belgique, Marie Baudet, critique, 6 mai 2019
L’Echo, Aliènor Debrocq, critique, 4 mai 2019
LeSoir.be, Catherine Makereel, critique, 1er mai 2019

Presse périodique
Le Soir, MAD, Catherine Makereel, 8 mai 2019
LLB, Arts Libre, Marie Baudet, 9 mai 2019
Moustique, Eric Russon, critique, 8 mai 2019
Focus Vif, Estelle Spoto, critique, 2 mai 2019
Bruzz, Gilles Bechet, annonce, 2 mai 2019
Le Vif/L’Express, Estelle Spoto, dossier, 25 avril 2019
The Brussels Magazine, Marie Sorbier, annonce, 25 avril 2019
La Libre Belgique, Arts Libre, annonce, 24 avril 2019

Presse audiovisuelle
RTBF, La 1ère, Tendances Première, « Inspiration », Anne Vandenplas, 16 mai 2019
RCF, La Bonne Tranche, Delphine Freyssinet, 14 mai 2019
RTBF, La 1ère, Majuscules, Eddy Caekelberghs, 12 mai 2019 (39’16 » >>> 48’03 »)
BX1, Le Mag de la rédac’, Sabine Ringheleim, 10 mai 2019 (19’27 » >>> 28’50 »)
RTBF, La Trois, Plan Cult’, « Coup de coeur », 7 mai 2019 (9’20 » >>> 9’35 »)
RTBF, La 1ère, Jour Première, François Heureux, 7 mai 2019
RTBF, Musiq3, François Caudron, 2 mai 2019
Radio Campus, Nicolas Naizy, 2 mai 2019

Presse web
Point Culture, Isabelle Lohisse, 7 mai 2019
Demandez le programme, Jean Campion, 5 mai 2019

Rue du Pont-De-L’Arche, Gérard Plaine, 3 mai 2019

Partager la page