• Lieu:
    Grand Varia
  • Public:
    Tout public
Les horaires
  • Le vendredi 24/06 à

Secteur Secondaire

Cette saison, quatre spectacles : Jean Jean ou on a pas tous la chance d’être cool, Dom Juan, Sainte Fatima de Molem et Après nous les mouches nous semblent particulièrement bien adaptés au public adolescent.

En lien et autour de ces spectacles, plusieurs animation sont proposées afin d’approfondir la discussion et de renforcer les échanges entre les professeurs, les élèves, les artistes et leurs œuvres et le Théâtre Varia.

LA LECTURE À LA CLASSE

Pour la deuxième saison consécutive, le Théâtre Varia participe à l’opération ‘LA CULTURE A DE LA CLASSE », lancée par la Commission Communautaire française.

Son projet, intitulé « LA LECTURE A LA CLASSE », consiste à faire découvrir à des élèves le spectacle d’un auteur dramatique contemporain et la spécificité de son écriture à travers des extraits choisis parmi son répertoire. Des animations préparatoires menées par Frédéric Lubansu ont lieu dans les classes pour familiariser les élèves à la lecture des textes et à leur compréhension. Les textes choisis ne sont pas ceux de la pièce qu’ils verront. L’auteur rencontre également les élèves en classe. Ces derniers sont ensuite conviés à assister au spectacle, et c’est le soir de leur venue qu’ils lisent à voix haute, devant le public et en présence de l’auteur, les extraits retenus. Un échange a ensuite lieu – au théâtre ou à l’école – pour récolter leurs sensations et partager leurs retours sur le projet et le spectacle.
La saison passée, à l’occasion des représentations de J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin, quatre classes découvraient l’univers de Jean-Marie Piemme. Ce dernier avait fait une sélection de courts passages sur le thème d’ « Habiter » parmi ses nombreuses pièces.

Autour des spectacles JEAN JEAN et APRÈS NOUS LES MOUCHES

Cette saison-ci, il a été proposé aux élèves de faire la connaissance de l’écriture d’Axel Cornil, jeune auteur qui a plusieurs pièces à son actif, dont certaines sont éditées chez Lansman. Deux de ses pièces écrites et présentées en 2015 ont été proposées :

Du béton dans les plumes. L’histoire de cette pièce qu’Axel Cornil a écrite, mise en scène et dans laquelle il joue, se situe quelque part en Belgique, au milieu des terrils. Un fils hérite de la maison familiale et cet héritage le met face à un choix. Garder ou vendre la maison ?

Le spectacle se joue au Théâtre des Martyrs du 15 au 19 novembre 2016.

Si je crève, ce sera d’amour se situe dans un pays d’Afrique noire. Au lendemain d’une guerre civile, un nouveau pouvoir fait table rase de l’ancien régime, des croyances traditionnelles et séduit une jeunesse avide de jouissance et de liberté. Une adolescente refuse ce déni d’histoire et veut redonner la parole aux morts. Elle s’appelle Antigone.

La pièce a été mise en scène en 2015 par Frédéric Dussenne au Rideau de Bruxelles, sous le titre : Crever d’amour, d’après Antigone. Elle est programmée au Rideau du 14 au 25 février 2017.

Des extraits de ces deux pièces ont été lus durant les représentations de JEAN JEAN :

  • Le 12 octobre par des élèves du Lycée français – classe de Madame Bourillon
  • Le 14 octobre par des élèves de l’Athénée Marguerite Yourcenar –  Classe de Madame Dossin.
  • Le 19 octobre par des élèves de l’Athénée Royal de Ganshoren – classe de Madame Vandersmissen.
  • Le 21 octobre par des élèves du Lycée Emile Jacqmain – classe de  Madame Poulaint et de l’Institut Dominique Pire – Classe de Madame Gauthy.

Une deuxième proposition de lectures est organisée dans la deuxième moitié de la saison, avec et autour de l’actrice Stéphane Bissot, à l’occasion de la création de son spectacle, Après nous les mouches. Textes écrits de sa plume et non retenus pour la scène, sources littéraires d’inspiration pour le spectacle formeront la matière de ce deuxième volet.

DOM JUAN

Le Projet « Sur les planches »: projet de la Cellule Culture-Enseignement de la Fédération Wallonie Bruxelles

Les représentations de DOM JUAN étant SOLD OUT, nous ne pouvons malheureusement plus accepter de réservation de scolaires pour ce spectacle.
Notre équipe des relations publiques ne propose pas d’animations spécifiques autour de ce spectacle étant donné qu’il y a déjà le projet « Sur les Planches ». Ce projet interactif de création théâtrale est à destination des élèves des classes de 4ème, 5ème et 6ème secondaires des écoles de la Communauté française. Cette année encore, la Cellule Culture-Enseignement, à l’origine de ce projet a décidé de collaborer de nouveau avec le Théâtre Varia, le Théâtre de la Chute et l’Asbl « Les Pieds dans le vent » puisque la pièce sélectionnée pour cette édition est DOM JUAN

À partir d’un grand thème présent dans la pièce : la religion, le mariage, l’autorité, l’ordre social et suite à plusieurs ateliers menés dans vos classe par l’équipe artistique du spectacle, vos élèves créeront une scène de théâtre d’une dizaine de minutes qu’ils joueront ensuite en public, en fin de saison.
Cette initiative, qui propose de s’engager dans un travail de réflexion et de création en commun, est aussi l’occasion pour ces jeunes de s’approprier encore davantage l’univers du théâtre.

Les inscriptions sont maintenant clôturées. 

Les débats après spectacle

À l’issue de chaque représentation, les comédiens proposeront un échange ludique et participatif. Le public sera divisé arbitrairement en deux camps : le camp de Dom Juan et celui de Sganarelle. Chaque « camp » devra alors se soumettre à l’exercice du dialogue et du débat. À partir d’un grand thème présent dans la pièce – l’amour, la religion, l’ordre social…- chaque spectateur se mettra dans la peau de Dom Juan ou de Sganarelle, selon la place qu’il occupe dans le gradin, cela afin d’argumenter au nom du personnage en question et non pas en son nom propre. Le but du jeu est d’éprouver, de façon ludique et au-delà de sa propre opinion, ce qui favorise un dialogue, ce qui le rend difficile ou l’empêche, ce qu’il y a à gagner ou à perdre dans cette confrontation.

SAINTE FATIMA DE MOLEM : Spectacle COCOF

Grâce au soutien de la COCOF, les élèves des écoles francophones de la Région Bruxelles Capitale peuvent accéder à ce spectacle pour seulement 2.25 € la place, à condition d’avoir une animation en classe.

Pourquoi ce spectacle ?

Face à la montée des extrémismes et du repli communautaire, il est plus que jamais pertinent d’aller voir Sainte Fatima de Molem. Avec humour et simplicité, Ben Hamidou brise les tabous et soulève la question des identités multiples, du métissage et de la transmission. Un spectacle à l’humour corrosif qui délie les langues et qui a le mérite de redorer le blason de la commune désormais tristement célèbre de Molenbeek.

Le Brocoli Théâtre : des spectacles engagés et citoyens

Depuis plusieurs années, le Brocoli Théâtre travaille avec une multitude d’associations de quartier autour de la question de l’immigration, son histoire et son lien avec la Belgique. Autodidacte et véritable show-man à la capacité d’improvisation redoutable, Ben Hamidou soulève avec Sainte Fatima de Molem une question cruciale : Comment être Belge et garder la saveur de ses origines ?

 

 

 

 

Au-delà des outils pédagogiques “classiques” proposés autour des spectacles de notre saison, nous mettons tout en œuvre pour répondre aux demandes spécifiques des enseignants. De plus, nous créons, avec l’aide de partenaires, plusieurs projets pédagogiques singuliers impliquant de manière active les élèves et leurs professeurs.

DOM JUAN, DE MOLIERE, MISE EN SCENE DE BENÔIT VERHAERT

En association avec le Théâtre de la Chute, un volet pédagogique particulier est proposé aux élèves de 4ème, 5ème et 6ème secondaire, tous réseaux confondus.

Après le spectacle et à partir d’un thème donné, la moitié de la salle défend la position de Sganarelle, tandis que l’autre celle de Dom Juan. Ceci de façon à comprendre les mécanismes du dialogue, ce qui le facilite, ce qui l’enrichit ou ce qui l’empêche. Les jeunes créent ensuite une scène de théâtre sur un thème de leur choix, puis la présentent en fin de saison.

Informations et Inscriptions uniquement par mail à relations.publiques@varia.be
Début des inscriptions : le 8 novembre 2016

LA LECTURE A LA CLASSE

Des ateliers d’initiation à la lecture publique sont organisés autour des spectacles : « Jean Jean » et « Après nous les mouches » et leurs auteurs : Axel Cornil et Stephane Bissot. A l’issue de plusieurs séances de coaching et de la rencontre avec les auteurs, les élèves sont invités à partager avec le public des extraits de textes préalablement sélectionnés.

L’objectif de ce projet est de renforcer les capacités des élèves à l’expression orale, de leur faire découvrir de jeunes auteurs contemporains et vivants, tout en leur proposant un moment de partage avec le public venu assister à une représentation de l’un de ces spectacles.

En partenariat avec la COCOF et Promotion Théâtre asbl.

Informations et Inscriptions uniquement par mail à relations.publiques@varia.be
Début des inscriptions : le 29 Aout 2016

LE PARCOURS ABONNEMENT

Autour des spectacles Jean Jean, Dom Juan et Sainte Fatima de Molem, un abonnement spécial est créé. Celui-ci s’accompagne d’animations transversales, de rencontres organisées et mises en place en lien étroit avec les enseignants et les équipes artistiques des spectacles. Le coût du parcours (3 spectacles) est donc de 21€ par élèves soit 7€ par spectacle. Cette offre est valable jusqu’au 14 octobre.

à noter : des représentations en matinée sont possibles pour chacun de ces spectacles.

LES PROJETS « SUR MESURE »

Vous êtes professeur, vous avez des envies, un projet particulier ? N’hésitez pas à nous contacter!
Nous construisons avec vous le projet pédagogique « sur mesure » le plus pertinent possible et ce, au plus près des actions menées au sein de votre établissements scolaires. Ces projets peuvent être accompagnés par les artistes des spectacles concernés.

Exemple : Le projet de Madame Lepez du Centre Scolaire Notre Dame De La Sagesse.

Madame Lepez souhaitait sensibiliser ces élèves du cours d’art plastique à l’écologie. Nous avons construit avec elle un parcours autour de deux spectacles : Arance de Pietro Marullo et Obsoléte du Collectif rien de spécial. Nous avons ensemble opté pour une approche humaine et participative.

Au programme pour cette classe : deux animations préparatoires en classe, une visite du Théâtre, une rencontre avec le metteur en scène Pietro Marullo autour de l’esthétique de son spectacle, une rencontre avec Mohammed Keïta (ancien sans papier) autour de la question de la migration, une participation à l’animation de sensibilisation à l’écologie et à la surconsommation avec Cycle in Varia.

 

Partager la page