• Lieu:
    Petit Varia
  • Public:
    Adultes
Les horaires
  • Le mardi 27/02 à 20h

  • Le mercredi 28/02 à 20h

  • Le jeudi 01/03 à 20h

  • Le vendredi 02/03 à 20h

  • Le samedi 03/03 à 20h

  • Le mardi 06/03 à 20h

  • Le mercredi 07/03 à 20h

  • Le jeudi 08/03 à 20h

  • Le vendredi 09/03 à 20h

  • Le mardi 13/03 à 20h

  • Le mercredi 14/03 à 20h

  • Le jeudi 15/03 à 20h

  • Le vendredi 16/03 à 20h

  • Le samedi 17/03 à 20h

Sur une plage, dans la douceur d’un Soleil couchant, un vieil homme plonge dans ses pensées et ses souvenirs. Il semble, avec entrain, préparer sa dernière œuvre. Sans un mot, ce personnage, une marionnette à taille humaine, nous fait saisir le temps qui passe et ses sentiments au travers de petits riens. Un peu de sable qui coule de sa chaussure, l’inconfort d’une position, un soupir, un sursaut de vie, une bière que le vieil homme prend le temps de boire et de partager avec son manipulateur, son créateur, son double : Alain Moreau.

C’est en 1987, avec la création de Le Tour du bloc qu’Alain Moreau se fait connaître. Joué plus de 500 fois à travers le monde, le spectacle lui donne le goût des voyages et l’occasion de fonder sa propre compagnie : le Tof Théâtre. Depuis, c’est une trentaine de spectacles, souvent primés en Belgique et ailleurs, qui ont été créés, avec la particularité de détourner les techniques traditionnelles de manipulation pour offrir le marionnettiste au regard du spectateur par la manipulation à vue. Mesurant de 5 centimètres à 5 mètres de hauteur et toujours au centre des spectacles, les marionnettes s’adressent aux plus petits et aux plus grands réunis. Certains spectacles sont toutefois réservés aux adultes.

C’est le cas de Soleil couchant où, regardant comme à son habitude au plus près les micro-drames de l’existence avec tendresse, dérision, humour et émotion, Alain Moreau dresse ici un portrait intense et poétique de la vieillesse. Un ultime toast à la vie. Cette création, présentée pour la première fois en version longue, est aussi une manière de clôturer le focus organisé pour le trentième anniversaire du Tof Théâtre.

.

30 ans, c’est Tof !

Il est des compagnies où tout est sublimé, où un petit rien devient un grand tout, où un Fritkot peut se transformer en palace. Aventurons-nous sans plus attendre Dans l’Atelier du Tof Théâtre. Faisons Le tour du bloc de ce royaume enchanté, de ce Petit Bazar, parfois Erotik, où à coups de Bistouri Alain Moreau entreprend des miracles. Un peu d’imagination, beaucoup de polystyrène, quelques coups de pinceaux, une bonne dose de patience, et l’orfèvre de la marionnette sculpte ses petits êtres inanimés. De grande ou de petite taille, réalistes ou totalement loufoques, ces bonshommes au regard perçant se voient mettre en lumière le temps de spectacles conçus comme des écrins de poésie. Certaines mises en scène nous donnent le rouge aux joues ou l’eau à la bouche, tels des Zakouskis Erotiks. D’autres nous entraînent sur une plage, dans la beauté d’une fin de journée, où le Soleil Couchant nous caresse doucement le visage. Nous foulons le sable et entreprenons nos Premiers Pas sur La Dune. Nous posons alors nos bagages dans ce Camping sauvage et préparons notre petite Cabane provisoire. Tout en écoutant la Radio Tom et les joyaux musicaux de Max Vandervorst, nous nous laissons aller à certaines rêveries. Le murmure des vagues nous parvient, lointain et proche à la fois. Soudain, Jean nous rejoint. Ce vieux monsieur semble un peu Patraque. Les Bénévoles, ses fidèles compagnons de fortune, l’ont laissé partir. Eugène, le Roi de la frite n’est pas très loin, mais il n’est pas question de Duel ici, ni de sauce tartare, marionnette ou ketchup. Nous restons en tête-à-tête avec Jean qui a décidé que l’heure du Grand retour avait sonné. Peut-être A tout jamais ! Alors, sans un mot, nous le laissons nous raconter son histoire, toute simple, toute belle, avec humour et émotion. Et nous marchons encore un peu avec lui Sur la Dune jusqu’au grand final. Les lumières se rallument, Alain nous salue, et une fois encore le Tof Théâtre nous a bouleversés ou émerveillés, entrainés au cœur de nos âmes, là où nous aussi nous nous racontons de si belles histoires.

Nous avons exceptionnellement déplacé notre petit studio d’enregistrement dans l’atelier du Tof Théâtre.
Alain Moreau répond aux Questions en Jeu qui traversent notre saison :

Êtes-vous paranoïaque ? Vous arrive-t-il de mentir ou de manipuler ? Êtes-vous plutôt passé, présent ou futur ? Êtes-vous capable de cruauté ? Pensez-vous que les élections puissent déboucher sur des jours radieux ?

© Salvatore Pastore

LE BORD DE SCÈNE: MARDI 6 MARS
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

REPRÉSENTATION SOLIDAIRE : MERCREDI 14 MARS à 13h30
Parce que sortir au théâtre, c’est permettre de rompre avec l’isolement et favoriser le développement personnel indispensable à toute insertion sociale, Alain Moreau offre une représentation gratuite de Soleil couchant pour un public composé de personnes en situation précaire et de migrants, suivie d’une rencontre autour d’un goûter.

Une initiative du Théâtre Varia en partenariat  le TOF THÉÂTRE, en lien avec l’opération du Ticket suspendu et le label  UNITED STAGES.

Si vous êtes responsable d’une association en lien ces types de publics et que vous souhaitez leur offrir cette représentation, contactez-nous :
> par mail à
relations.publiques@varia.be ou au 02 642 20 51.

Ces activités sont gratuites et ouvertes à tous

Plus d’informations sur les actions menées autour des spectacles sur la page Actions et publics.

CONCEPTION, MISE EN SCÈNE, SCÉNOGRAPHIE & INTERPRÉTATION MARIONNETTE Alain Moreau
CRÉATION MUSICALE Max Vandervorst
ACCOMPAGNEMENT & REGARD EXTÉRIEUR Laura Durnez
COLLABORATION ARTISTIQUE, CHORÉGRAPHIE & TRAVAIL SUR LE MOUVEMENT Seydou Boro
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Maud Quertain
CRÉATION LUMIÈRES Dimitri Joukovski
REGARDS COMPLICES Delphine Bibet, Thierry Hellin et les OKidoK Xavier Bouvier Benoit Devos
RÉALISATION DE LA SCÉNOGRAPHIE & ACCESSOIRES Geneviève Périat
AIDE À LA SCÉNOGRAPHIE Anne-Sophie Vanderbeck
AIDE À LA RÉALISATION DU COSTUME Emilie Plazolles et Odile Dubucq
DIFFUSION ET MISE SUR ORBITE My-Linh Bui – Kurieuze et Cie

www.toftheatre.be

Un spectacle du Tof Théâtre. En coproduction avec ONZE, Biennale de la Marionnette et des Formes manipulées – Mayenne, Sarthe, Maine-et-Loire & My Luciole, accompagnement et production de spectacles vivants – Paris.

© Angela Malvasi

MORCEAUX CHOISIS :

« Méditatif, introspectif et extrêmement touchant, le « Soleil couchant » d’Alain Moreau, ce virtuose discret de la marionnette, invite à un autre rapport au temps, au geste, à sa précision, à la grandeur des petits riens. (…) En osmose totale avec sa marionnette à taille humaine, à laquelle il donne vie et autonomie, Alain Moreau sait combien l’art se révèle dans le minimalisme, la retenue et le silence. » La Libre Belgique, Laurence Bertels, 6 mars 2018

« Alain Moreau nous dessine un portrait tendre et émouvant de la vieillesse, sans pathos mais bien loin aussi de la vision noire et ricanante d’un Beckett. Et on sourit parfois, car au Tof l’humour a toujours sa place, même s’il n’est jamais que la politesse du désespoir. Alain Moreau s’amuse ainsi à jouer sur le thème du double. Il fait tellement corps avec sa marionnette que le regard du spectateur se dirige spontanément vers elle, mais au fur et à mesure que se meurt le jour, il détourne de temps à autre ce mouvement, apparaissant dès lors comme le manipulateur qui sourit à sa créature ou trinque avec elle. » RTBF.be/culture, Dominique Mussche, 6 mars 2018

« Alain Moreau fête les 30 ans de son Tof Théâtre avec un spectacle d’une douceur aussi poignante que rayonnante. Soleil couchant, c’est une marionnette à taille humaine qui redonne des couleurs à un sujet qu’on pourrait penser fané : la vieillesse. Il est fort, très fort, cet Alain Moreau ! Proposer une heure de spectacle, sans paroles, avec une marionnette quasi grabataire, c’est à peu près aussi engageant qu’une partie de bingo au réfectoire d’un mouroir. Et pourtant, le marionnettiste en fait un moment de grâce inouïe, une ode à la vieillesse qui vous relâche touché, comblé, apaisé. » Le Soir, Catherine Makereel, 5 mars 2018

« Le belge Alain Moreau et sa compagnie Tof Théâtre, conte l’histoire émouvante d’un homme seul sur une dune de sable. (…) C’est magnifique, parfois drôle, très tendre et surtout terriblement poignant. » Toute le culture.com, Sophie Lesort, février 2014

« Un ultime toast à la vie, et une journée qui se meurt. En seulement 35 min et sans parole, Alain Moreau (…) dessine un portait intense et poétique de la vieillesse. (…) Soleil Couchant est un véritable bijou, pour son ambiance, pour le soin apporté aux détails ; une narration lyrique qui se déroule lentement au rythme du bruit des vagues. » Gazzetta di Parma, Mariagrazia Manghi, mars 2014
.

MAIS AUSSI :

Chroniques/critiques :
RTBF.be/culture
, Dominique Mussche, 6 mars 2018
La Libre Belgique
, Laurence Bertels, 6 mars 2018
Le Soir
, Catherine Makereel, 5 mars 2018
La 1ère, La culture est à nous
, Nicole Debarre, 3 mars 2018
La 1ère, Matin 1ère
, Nicole Debarre, 1er mars 2018

Avant-papiers/interviews :
L’Echo
, Bernard Roisin, 8 mars 2018
RTBF.be/culture
, Dominique Mussche, 6 mars 2018
La Libre Belgique, Laurence Bertels, 18 janvier 2018
Le Soir, Catherine Makereel, 13 décembre 2017

Radio/télé :
La 1ère, Entrez sans frapper
, Xavier Vanbuggenhout, 1er mars 2018
Musiq3, Carrefour des Arts
, Fabrice Kada, 1er mars 2018
Arte Belgique et La Une, Tout le Baz’Art, Hadja Lahbib, 14 novembre 2017

Partager la page