Un théâtre en prise avec la folie

Depuis toujours le théâtre est une affaire politique et éthique, à la jointure du social et de l’individuel. Et les hommes, jusqu’à la folie, sont déchirés entre puissance et impuissance, ambition et soumission, désir de vie et appétit de destruction. Le théâtre propose une scène où se présentent les mille tournures que, dans l’Histoire, cette conflictualité a prises, prennent et pourraient prendre.
Il dispose pour cela d’une radicale liberté.
Büchner est à un tournant de l’histoire où s’annoncent de grandes folies politiques et morales. La psychanalyse dans ses origines appartient à ce même contexte. Woyzeck, dans son désarroi et dans sa soumission aux cruautés du monde, nous regarde…
Quels sont les moyens proprement théâtraux pour dire la folie humaine et ses dévastations ? Y a-t-il au théâtre un abord original de la folie ? Une façon de montrer ce qui se trame autour d’elle et contre elle dans la société (droit, normes et psychiatrie) et qui permettrait d’ouvrir d’autres possibles grâce à sa liberté de dire, imaginer et représenter non seulement ce qui est mais ce qui pourrait être ?

Jean Florence

Avec :

Didier ROBIN est psychologue clinicien, psychanalyste, formé aussi à l’approche systémique et à la psychotraumatologie.
Défenseur d’une psychiatrie alternative, il intervient comme superviseur et formateur dans beaucoup d’institutions pour le Centre Châppelle-aux-Champs, le SSM Le Méridien et la Ligue Bruxelloise Francophone pour la Santé Mentale. Il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs livres.

Pascal GRAULUS est psychologue clinicien et psychanalyste. Formé à la dynamique des groupes et au théâtre, il pratique aussi le psychodrame, psychothérapie de groupe par le jeu dramatique.
Ces différentes approches inspirent aussi ses pratiques de formateur et de superviseur. Passionné de théâtre et d’écriture théâtrale, il est également musicien amateur (piano).

Jean FLORENCE est philosophe et docteur en psychologie, professeur émérite de l’Université Saint-Louis et de l’Université de Louvain. Ancien directeur du Centre d’Études théâtrales de l’UCL, il y donnait le cours de « Psychologie et théâtre ». Il est psychanalyste et il partage depuis de longues années les interrogations communes des artistes et des psychothérapeutes sur les ressorts de la symbolisation et de la création, ressorts auxquels il est fait appel dans les ateliers d’expression en milieu de soins, en milieu carcéral, en accueil d’immigrants ,en institution pédagogique ou psychiatrique… Il questionne avec eux les ambitions et les limites de diverses formes d’art-thérapie.

RENCONTRE GRATUITE – RESERVATION OBLIGATOIRE (places limitées)
Pour y participer : reservation@varia.be

En partenariat avec l’Ecole Belge de Psychanalyse

MON_logo-ebp_seul

Partager la page