Habiter la ville
Rencontre après spectacle, le vendredi 1er mars à l’issue de la représentation de Ce qui arrive

Sur scène, le salon se métamorphose, les époques se succèdent, les murs, les meubles, la mode et les accessoires évoluent au rythme d’un ballet vertigineux. Coline Struyf nous transporte dans une fresque éblouissante de la mémoire et de la vie.
Hors scène, la ville se transforme, la culture aussi. Bâtiments et jardins marquent le quotidien des habitants tandis que ceux-ci y laissent leurs empreintes. Lauréline Tissot du CIVA abordera la question «habiter la ville», avec un focus sur les grands bouleversements architecturaux que Bruxelles a connus dans les années 1960.

Le CIVA (Centre bruxellois pour l’architecture et le paysage) a été créée en 2016 à l’initiative de la Région de Bruxelles-Capitale pour contribuer au développement d’une culture architecturale, paysagère et urbaine en prise avec les enjeux contemporains, et particulièrement sur Bruxelles. Il présente des expositions temporaires et permanentes, des conférences, des activités et animations pédagogiques et offre des espaces propices au débat et à la diversité des opinions. Il dispose également d’un exceptionnel fonds d’archives et des bibliothèques riches de près de 40.000 ouvrages et revues dédiés à l’architecture, l’urbanisme, l’histoire des villes, le paysage, les jardins et les écosystèmes urbains

Partager la page