• Lieu:
    Grand Varia
  • Public:
    Tout public
Les horaires
  • Le vendredi 11/05 à 19h00

  • Le samedi 12/05 à 19h00

WRECK – List of extinct species est une forme d’allégorie, un spectacle entre performance, danse et art plastique qui agit à plusieurs niveaux et  nous fait plonger au cœur de la question métaphorique du naufrage et de la migration Au centre du spectacle, une matière obscure – soft scultpture ou sorte de Léviathan des temps modernes. Elle respire, elle enfle, elle bouge, elle envahit l’espace. Au gré de ses mouvements, elle avale et crache çà et là des êtres figés dans leurs instants de vie comme une humanité en voie de disparition et néanmoins toujours vivante. Les êtres échoués vont se mettre en action et tenter de prendre le dessus sur elle.

L’image de la migration, bien sûr, nous traverse, mais qu’importe qui compose ou reçoive ses vagues. Les éléments ne sont-ils pas liés les uns aux autres ? La  migration fait partie de la condition humaine depuis que l’homme est homme. Tant que la terre tournera, elle ne pourra ni s’arrêter ni être arrêtée. La question de la migration n’est dès lors pas une « crise », mais le révélateur d’un risque toujours possible de rechute de la maladie du repli identitaire et de la phobie à ouvrir les bras à  « l’autre », l’étranger.

C’est en août 2017, dans le beau Musée d’Art Contemporain de la ville de Rovereto, en Italie et pour l’ouverture du Festival International de Danse ORIENTE OCCIDENTE que WRECK – List of extinct species a pour la première fois été présenté.  Il est ensuite allé à  Barcelone, dans la cadre du festival d’objets IF BARCELONA, puis a été sélectionné par le réseau internationalAEROWAVES. Chaque représentation dans un pays l’amène à aller dans un autre.

–          SPRING FORWARD FESTIVAL de Sofia / Bulgarie.
–          Théâtre BORA BORA de Aarhus / Danemark
–          TanzHaus de Zurich dans le cadre du TanzFest / Suisse
–          Festival Kilowatt de Sansepolcro / Italie
–          WONDERFEEL Festival / Hollande
–          Festival International de Dance de Mexico City/ Mexique
–          Dansens Hus de Oslo / Norvège.

Les  11 et 12 mai 2018, il sera au Théâtre Varia / Bruxelles pour deux représentations exceptionnelles.

Puis il ira encore se promener aux quatre coins de planète durant les deux prochaines années, du Brésil à Taiwan, de Jérusalem en Islande, etc.

 

DANSEURS Helena Araujo, Paola Di Bella, Paola Madrid, Anaïs van Eyecken
MANIPULATEURS Adrien Desbons, Noèmi Knecht
CRÉATION | RÉGIE SONORE Jean-Noel Boissé
CRÉATION | RÉGIE LUMIÈRE Julie Petite-Etienne
SCÉNOGRAPHIE | COSTUMES Pietro Marullo, Bertrand Nodet
CONCEPTION | MISE EN SCÈNE | CHORÉGRAPHIE Pietro Marullo

PRODUCTION Cie Insiemi Irreali

Coproduction : La COOP aslb, Théâtre Varia de Bruxelles, Festival Oriente Occidente de Rovereto, MART Musée de Trento, et Ramdam un centre d’art de Lyon.
Aides financiers: Federation Wallonie-Bruxelles (Commission Interdisciplinaire), WBI
Wallonie Bruxelles International, CO.CO.F Commission communautaire française de
Belgique et la Tax Schelter.
Soutiens: TanzHaus de Zurich et CDC La Briqueterie de Val-de-Marne

© Yana Lozeva

Partager la page