• Lieu: Petit Varia
  • Public: Tout public
Les horaires
  • Le mardi 14/01 à 20h00

  • Le mercredi 15/01 à 20h00

  • Le jeudi 16/01 à 20h00

  • Le vendredi 17/01 à 20h00

  • Le samedi 18/01 à 20h00

  • Le mardi 21/01 à 20h00

  • Le mercredi 22/01 à 20h00

  • Le jeudi 23/01 à 20h00

  • Le vendredi 24/01 à 20h00

  • Le samedi 25/01 à 20h00

  • Le mardi 28/01 à 20h00

  • Le mercredi 29/01 à 20h00

  • Le jeudi 30/01 à 20h00

  • Le vendredi 31/01 à 20h00

  • Le samedi 01/02 à 20h00

Je crois qu’ici c’est le plus bel endroit du monde

Un curieux microcosme vit heureux dans un lieu reculé, quelque part en Europe, en retrait mais pas hors du monde. Le récit démarre avec l’arrivée d’un nouveau venu. A travers ses yeux, le lieu se dévoile peu à peu comme un foyer d’imagination, et agit comme une énigme.

Depuis le grand hall aux briques rouges qui abrite une série de tableaux représentant la chute de l’empire Inca, jusqu’au jardin à l’abandon, les résidents évoluent dans cet espace qui n’existe que parce qu’il est nommé. Un nouveau rapport au temps ainsi qu’une délicatesse de rapports humains s’établissent. Différentes époques, récits et rêveries singulières sont convoqués, surgissent, se répondent. Dans un même mouvement, on découvre la sensibilité des résidents, leurs étonnantes activités et le vertige de leurs préoccupations.

Bien qu’à l’abri du délire quotidien du monde et du réel, le monde dans son immensité sans cesse se rappelle à eux, en même temps que le réel s’éloigne au profit d’une utopie. Serait-il possible, sans se détourner de l’horreur, de ménager une tendresse ?

Conte réaliste sur le théâtre et sur le monde d’aujourd’hui imaginé par Eléna Doratiotto et Benoît Piret, Des caravelles & des batailles emprunte librement à l’univers de La Montagne magique de Thomas Mann. On peut lire dans ce spectacle à l’humour irrésistible la nécessité de s’aménager des espaces hors « de l’embrouillamini des affaires » et de créer un dialogue neuf avec le réel… ou de faire mine de s’en éloigner pour le rencontrer autrement… Un moment jubilatoire et radical.

© Hélène Legrand (couleurs) – © Baudouin Litt (noir et blanc)

Bord de scène :

Rencontre avec l’équipe artistique, à l’issue de la représentation, le mercredi 22 janvier 2020.

Pour les étudiants, soirée spéciale à 5€ (représentation + bord de scène).

AVEC Salim Djaferi, Eléna Doratiotto, Gaëtan Lejeune, Anne-Sophie Sterck, Benoît Piret, Jules Puibaraud
SCÉNOGRAPHIE Valentin Périlleux
REGARD SCÉNOGRAPHIQUE, COSTUME Marie Szersnovicz
CRÉATION LUMIÈRE/RÉGIE GÉNÉRALE Philippe Orivel
RÉGISSEUR PLATEAU Clément Demaria
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Nicole Stankiewicz
MISE EN SCÈNE Eléna Doratiotto, Benoît Piret
Écriture collective.

Chargées de production et de diffusion : Catherine Hance & Aurélie Curti

Un spectacle de Wirikuta ASBL en coproduction avec Festival de Liège, Mars – Mons Arts de la Scène, Théâtre Jean-Vilar de Vitry- sur-Seine, Maison de la Culture de Tournai, La Coop asbl. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Service du Théâtre (CAPT). Avec le soutien de MCA Recycling sprl et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge, du Théâtre Varia, La Chaufferie- Acte1, Zoo Théâtre et du Raoul Collectif.

Ce projet a été accompagné à ses prémices par L’L-Structure expérimentale de recherche en arts vivants (Bruxelles). 

© Anthony Henry

Partager la page