Quand la décision de fermer les salles de spectacles est tombée, Guillemette Laurent était dans les trois dernières semaines de répétitions de Dressing Room , une pièce écrite par François Emmanuel et interprétée par Marie Bos, seule en scène. Les représentations sont reportées à la saison 21-22 mais les répétitions ont quand même eu lieu. On en a profité pour nous glisser dans les coulisses de la création afin de partager avec vous quelques éléments de cette cérémonie intime à travers laquelle Lol, le personnage de la pièce, est prisonnière d’un langage qui ne lui ressemble pas, va peu à peu se réapproprier son image…

 » Il y a trois « langues », ou trois couches langagières dans Dressing room : la langue du show, du prêt à porter, la langue publicitaire, puis arrive un souvenir traumatique, ce souvenir qui se donne par bribes, par à-coups, et vient déranger le bel ordonnancement de la séance de fashion sharing, au point de la déformer, la rendre quasi grimaçante et, en passant, mettre l’accent sur les liens qui existent entre une scène et une autre… Lorsque l’abcès est vidé, dans l’espace désolé et tremblant qui suit cette manière de catharsis, Lol va tenter de se dire, non pas au travers du prisme du regard des autres, des hommes, mais telle qu’elle est, si tant est qu’elle le peut, dans une confrontation soudain rapprochée avec le public. » (François Emmanuel)

Les sources d’inspirations

 

Le Speak Dating

Photos des répétitions

 

 

Partager la page