• Lieu: Petit Varia
  • Public: 15 ans et +
Les horaires
  • Le mardi 20/04 à 20h15

  • Le mercredi 21/04 à 20h15

  • Le jeudi 22/04 à 20h15

  • Le vendredi 23/04 à 20h15

  • Le samedi 24/04 à 20h15

  • Le dimanche 25/04 à 20h15

« La vie est un jeu, mon garçon. La vie est un jeu qu’on doit jouer selon les règles ». Un jeu, mon cul. Drôle de jeu. Si on est du côté où sont les cracks, alors oui d’accord, je veux bien, c’est un jeu. Mais si on est dans l’autre camp, celui des pauvres types, alors en quoi c’est un jeu ? C’est plus rien. Y a plus de jeu. L’Attrape-cœurs – J.D Salinger

Fuguer de l’école

FUGUE est une création originale qui trouve sa source d’inspiration dans L’Attrape-cœurs, roman de J.D Salinger qui traite de façon percutante le thème de l’adolescence.

Son histoire se déroule à Bruxelles. Des jeunes fuguent chacun séparément de l’école. Livrés à eux-mêmes, ils errent dans la ville. Quelles aventures vont-ils vivre ? Quelles rencontres vont-ils faire ?  Que va-t-il leur arriver ?

A voir à l’Espace Magh – Rue du Poinçon 17, 1000 Bruxelles
Du 20 au 25 avril 2021 à 20h15
Réservations
sur le site : https://www.espacemagh.be/ ou par téléphone : +32(0) 2 274 05 10 

Plus qu’un spectacle

Mais FUGUE est plus qu’un spectacle. Sa particularité est de mélanger une distribution professionnelle et une quinzaine d’adolescents.e.s venant de différentes écoles. Chacune, chacun des protagonistes devra inventer son trajet singulier dans l’histoire, mais toutes et tous auront ce point commun d’être concernés d’une manière ou d’une autre par le décrochage scolaire.

C’est ensemble que les acteurs.trices professionnel.le.s et les jeunes devront aboutir à la création du spectacle qui a ce point de départ – quitter l’école – mais dont tous les contours – de l’écriture de l’histoire à la création du décor, des costumes, des lumières – restent à inventer…

Et c’est Noé Esnault, jeune compositeur âgé de 14 ans, qui prendra en charge à la fois le travail vocal et choral de la distribution tandis que sa composition musicale viendra rythmer le spectacle.

Une expérience humaine et théâtrale

Fugue se veut avant tout le partage d’une expérience aussi humaine que théâtrale.

Mêler sur scène des jeunes qui ont entre 15 et 20 ans et des comédiens plus âgés, c’est forcément provoquer le dialogue intergénérationnel, mais c’est aussi permettre à ces jeunes d’entrer dans le cœur même du processus d’une création théâtrale et d’en comprendre les enjeux.

Stéphane Pirard qui sera l’homme-orchestre de ce projet, aura comme première tâche d’installer un climat de confiance afin que chacun et chacune puissent se sentir à l’aise pour improviser et laisser librement agir son imaginaire. 

« Notre rôle à tous les trois, dit-il en parlant de lui-même, d’Audrey D’Hulstère et de Benoît Verhaert, consiste prioritairement à être à l’écoute de ces jeunes, et qu’ensemble nous cherchions la meilleure histoire possible à raconter tout en tenant compte des envies de chacun.ne et de l’équilibre du récit ».

Une manière créative et interactive pour échanger sur la fugue et le décrochage scolaire, la famille, le passage de l’adolescence à l’âge adulte, la plongée solitaire dans la réalité urbaine, la rencontre avec l’autre qui peut être d’une autre génération, d’une autre culture, d’une autre classe sociale…

Avec ce projet, comme avec tous les autres qu’il a menés jusqu’ici, le Théâtre de la Chute poursuit son objectif d’ouvrir le dialogue pour casser les barrières entre les générations tout en proposant une nouvelle façon d’y parvenir.


 

Quelques liens pour aller plus loin dans l’univers du spectacle Fugue

Le site du Théâtre de la Chute

Le site de l’Espace Magh

AVEC Stéphane Pirard, Audrey D’Hulstère, Benoît Verhaert et une quinzaine d’adolescent.es
CRÉATION MUSICALE Noé Esnault
CRÉATION SONORE Mattieu Kampfer
MISE EN SCÈNE Stéphane Pirard

Une création du Théâtre de la Chute avec la participation du Théâtre Varia et de l’Espace Magh

Partager la page