• Lieu: Petit Varia
  • Public: 15 ans et +
Les horaires
  • Le mardi 22/02 à 20h00

  • Le mercredi 23/02 à 20h00

  • Le jeudi 24/02 à 20h00

  • Le vendredi 25/02 à 20h00

  • Le samedi 26/02 à 20h00

Une nouvelle invention technologique fait fureur, qui aussitôt mise sur le marché, s’immisce peu à peu dans tous les foyers … La société Mnémosyne a commercialisé un agent conversationnel qui permet de dialoguer avec des êtres disparus et de prendre en charge des besoins personnels, tels l’éducation des enfants, les manques affectifs, la gestion des charges quotidiennes…

A voir au Petit Varia du 22 au 26 février 2021
Avec Élena Perez, Jean Schabel, Un enfant, et les voix de (distribution en cours)

Orphée

Ada et son fils ont acheté ce nouveau chatbot. Il se prénomme Orphée. Il est la mémoire et la voix du père disparu avec lequel ils peuvent désormais à nouveau converser. Tandis qu’un « lundi noir » provoqué par des algorithmes boursiers génère des tensions sociales à l’extérieur, ainsi que des débats houleux entre experts, allant jusqu’à nourrir des fantasmes de zombies rôdant aux alentours des data centers, un équilibre harmonieux semble s’être trouvé au sein de cette famille recomposée. C’est en tout cas l’apparence qu’elle donne, car un souvenir à la fois entêtant et fugace – des bribes d’un poème – qui vient chercher Ada, ou qu’elle se prend à chercher, va déclencher la reconquête d’une intimité perdue.

D’Ada Lovelace à Eugenia Kuyda

C’est en s’intéressant aux algorithmes et en s’inspirant de lectures, de rencontres et d’histoires – celle d’Ada Lovelace qui voulait marier mathématiques et poésie ou celle d’Eugenia Kuyda à qui l’on doit Replika, ou comment créer son meilleur ami virtuel – qu’Olivier Boudon signe ce huis-clos familial qui se déroule sous fond d’une descente aux enfers dont les échos sont donnés à entendre.

Les datas, le temps et nous

Outre de creuser les fractures sociales, la révolution numérique pourrait-elle influer sur nos émotions, nos souvenirs, notre mémoire ? Dans ce monde qui semble d’une persistance quasi éternelle et qui pousse à tout archiver, garder, stocker, quel est notre droit à l’oubli et à la disparition, et comment, si nous sommes dépossédés de la singularité de nos souvenirs, percevrons-nous le passé, comment vivrons-nous le présent, comment NOUS percevrons-nous ?

AVEC Élena Perez, Jean Schabel, Un enfant, et les voix de (distribution en cours)
CRÉATION SON Loup Mormont
CRÉATION COSTUME Carine Duarte
CRÉATION VIDÉO Bruno Tracq
CRÉATION LUMIERE Marc Defrise
CRÉATION NUMÉRIQUE Frédéric Monnoye
CONSEIL À L’ECRITURE Alexandre Laumonier
COLLABORATION À LA DRAMATURGIE Héloïse Ravet
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Bogdan Kikena
CONCEPTION, MISE EN SCÈNE Olivier Boudon

Une création de la Schieve Compagnie en coproduction avec le Théâtre Varia, La Coop asbl et Shelter Prod. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

Production déléguée : Théâtre Varia – Production Schieve Compagnie : Manon Ledune.

Le texte du spectacle est librement inspiré de « 6 » dAlexandre Laumonier, de « Nous autres » dIevgueni Zamitine et du mythe dOrphée et Eurydice.

 www.schieve.be

© Nanex – 26/02/2013

Partager la page