• Lieu: Arrière Scène
  • Public: Enfants
Les horaires
  • Le mercredi 11/12 à 15h00

  • Le vendredi 13/12 à 20h00

Ce spectacle est né de la rencontre du Théâtre des 4 Mains et du Théâtre Soleil de Ouagadougou, une compagnie qui petit à petit travaille à la nécessaire émergence du théâtre jeune public au Burkina Faso, et plus largement en Afrique de l’ouest.

La découverte de Pinocchio a séduit l’équipe. En intégrant de grandes figures de leur imaginaire peu connues ici, telles que Mamiwata, Siapopo et Guiro, Bala le Mignon, et des personnages plus réels tel un passeur libyen, les thèmes du texte original de Collodi ont pris une tournure qui résonne avec le fonctionnement de la société africaine : la pauvreté, la chance de pouvoir aller en classe, le pays des jouets qui devient le pays de l’argent, des richesses, des grosses voitures, l’Eldorado européen tournant en boucle sur les télévisions jusqu’au fond des plus pauvres quartiers africains…, le frêle esquif de Gepetto qui devient un bateau de migrants avalé par la baleine méditerranée, et le chauffeur qui emmène les enfants qui n’est autre qu’un passeur malhonnête.

Pinocchio le Kikirga est un spectacle joyeux, musical, dansant et coloré qui se permet de jongler avec les cartes de ce conte que tout le monde connaît ou croit connaître. Conté par la griote « Koné », accompagné par deux musiciens chanteurs burkinabés, joué par des comédiens africains et belges et des marionnettes de toutes tailles, il nous emporte en Afrique de l’Ouest avec un regard critique sur le monde actuel et la façon dont il se partage entre les peuples.

Pour enfants dès 6 ans.

AVEC Adissa Ilboudo, Evariste Ouili, Jérôme Poncin, Violette de Leu
MUSICIENS Sami Kimpe, Yacouba Drabo
SCÉNOGRAPHIE Aurélie Deloche assistée de Farouk Abdoulaye, Berthé Idrissa, Céline Kabore
RÉGIE LUMIÈRE François De Myttenaere
ADAPTATION, MISE EN SCÈNE Thierry Oueda, Marie-Odile Dupuis
COACHING MANIPULATION Jérôme Poncin, Marie-Odile Dupuis

En partenariat avec Pierre de Lune.

 

 

 

 

© Aurélie Deloche

Partager la page