Portraits des artistes associé.e.s

Comment les artistes associé.e.s au Varia perçoivent-ils/elles leur compagnie ?
La réponse à travers cette question : Que serait ta compagnie si elle était…


As Palavras – Claudio Bernardo

Claudio Bernardo

  • une émotion / un sentiment ? Le non-dit.
  • un cri d’animal ? Celui qui est représenté dans le tableau de Francis Bacon « La Crucifixion »
  • un être / un animal légendaire ? Le Dragon 
  • une partie du corps ? Les mains
  • un sport des jeux olympiques ? Le Patinage 
  • un objet du quotidien ? Ma première casserole, datée de 1986 pour me faire à manger et que je garde comme souvenir jusqu’à aujourd’hui.
  • une figure artistique ? Les bras en éternels cercles 
  • un courant artistique (hors contemporain) ? La renaissance
  • un dicton ?  « Je ne suis rien.
                             Je ne serai jamais rien.
                             Je ne peux vouloir être rien. » Fernando Pessoa

 


Compagnie Intriquée – Valentin Demarcin

Valentin Demarcin

  • une émotion / un sentiment ?  la joie d’être ensemble, la soif d’apprendre
  • un cri d’animal ? le bourdonnement d’un essaim d’abeilles
  • un être / un animal légendaire ? le Griffon
  • une partie du corps ? Le système nerveux. Quelque chose de plutôt périphérique, pour l’idée de faire le lien entre beaucoup de choses, de tout lier plutôt que centraliser les choses. Le périphérique c’est tous les nerfs et tous les os alors que le central correspond au cerveau et à la moelle épinière. La compagnie est plus proche du réseau.
  • un sport olympique ? Le curling. C’est un beau sport d’équipe quand même. Faire avancer un gros poids sur la glace, je trouve que c’est une belle métaphore des incertitudes de ce que l’on fait.
  • un objet du quotidien ? Un magnum de champagne. Ou une casserole de sauce bolo.
  • une figure de style ? Un chiasme.  Dans l’idée que les choses se croisent, d’une ligne à l’autre.
  • un courant artistique ? Rococo, parce que ça vient du roc et du baroque (rocaille et barroco).
  • un dicton ou une citation ? Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément. Albert Einstein

  


Clinic Orgasm Society – Ludovic Barth & Mathylde Demarez

Mathylde Demarez - Ludovic Barth

  • une émotion / un sentiment ? entre l’émerveillement et l’angoisse
  • un cri d’animal ? le grouinement du cochon
  • un être / un animal légendaire ? un zombi lent… végétarien
  • une partie du corps ? les fesses
  • un sport des jeux olympiques ? entre le lancer de poids et le patinage artistique. Le lancer de patineur artistique !
  • un objet du quotidien ? une machine à café parce que c’est la seule chose qu’on a acheté pour le bureau. Et c’est ce qu’on a offert aux techniciens.
  • une figure de style ? l’oxymore
  • un courant artistique (hors contemporain) ?  le sous-réalisme
  • un dicton ? celui qu’on dit à la fin de J’ai gravé le nom de ma grenouille dans ton foie : Faire et défaire c’est toujours travailler !

 


De Facto  – Antoine Laubin & Thomas Depryck

Antoine Laubin

  • une émotion / un sentiment ? L’empathie ou la colère.
  • un cri d’animal ? Celui du coq à l’aube ou le bâillement d’un paresseux au crépuscule.
  • un être / un animal légendaire ? Un fantôme.
  • une partie du corps ? La bouche.
  • un sport olympique ? Le pentathlon moderne. 
  • un objet du quotidien ? Une craie, un lecteur Revox ou un rouleau de tape.
  • une figure de style ? La métaphore.
  • un courant artistique ? Le romantisme (trivial & sublime)
  • un dicton ? Je ne trouve pas (ne me viennent que des stupidités).

 

 

 

Thomas Depryck

  • une émotion / un sentiment ? tou.t.e.s
  • un cri d’animal ? le brame du cerf 
  • un être / un animal légendaire ? aucun 
  • une partie du corps ? censuré
  • un sport olympique ? le basket
  • un objet du quotidien ? une horloge
  • une figure de style ? l’anacoluthe 
  • un courant artistique ? je ne sais pas, tous ou aucun
  • un dicton ? il y a des jours « avec », il y a des jours « sans », et les jours « sans », il faut faire « avec » 

 

 

 

 


Mariedl – Selma Alaoui, Coline Struyf, Émilie Maquest

Coline Struyf - Emilie Maquest - Selma Alaoui

  • une émotion / un sentiment ? Une explosion de couleurs
  • un cri d’animal ? le hululement de la chouette
  • un être / un animal légendaire ? un genre de power rangers à tête de lion
  • une partie du corps ? le clitoris
  • un sport olympique ? la nage chorégraphique dans l’espace
  • un objet du quotidien ? une cafetière
  • une figure de style ? L’oxymore « Le bondage ? Un exquis supplice »
  • un courant artistique ? Le rétro-futurisme
  • un dicton ?

 

 

 


Le Théâtre de la Chute – Benoît Verhaert

Benoit Verhaert

  • une émotion / un sentiment ? le doute
  • un cri d’animal ? le hurlement du loup
  • un être / un animal légendaire ? le sphinx, cette créature monstrueuse qui pose des questions. Si tu n’y réponds pas, tu crèves.
  • une partie du corps ? les genoux. Parce que c’est l’endroit du fléchissement, l’endroit dynamique. Ils permettent de tomber et de se relever. Ils donnent la dynamique des jambes et donc du corps pour avancer.
  • un sport olympique ? le triple saut. Parce qu’au Varia, le Théâtre de la Chute a présenté trois pièces en trois semaines. Non… Surtout parce que le triple saut va plus loin qu’un simple saut. C’est fascinant qu’un athlète puisse s’investir corps et âme dans le triple saut… Ce n’est même pas très beau à voir mais l’idée est belle.
  • un objet du quotidien ? une casserole. Parce qu’on est pour l’instant en période de confinement et je me suis mis à cuisiner, comme beaucoup de monde j’imagine. Je n’étais pas très doué à la base mais maintenant je cuisine. Et faire une pièce de théâtre c’est un peu comme préparer un repas. Il faut inventer et parfois faire brûler des trucs. Et puis on dit que c’est dans les plus vieilles casseroles qu’on fait les meilleurs repas.
  • une figure de style ? l’allégorie, même si c’est un peu évident quand on fait du théâtre. L’oxymore aussi. J’aime bien l’idée de mettre ensemble deux mots opposés.
  • un courant artistique (hors contemporain) ? l’expressionnisme. Je me suis inspiré de ce courant pour ma dernière pièce en date, Un fils de notre temps, mais je crois que je tendais vers ça depuis longtemps. J’aime bien le côté un peu clownesque et intimiste de ce courant artistique.
  • un dicton ? lentement mais sûrement.

 


Rien de spécial + Enervé – Alice Hubball, Eno Krojanker, Marie Lecomte, Hervé Piron

Alice Hubball

  • une émotion / un sentiment ? un rire jaune
  • un cri d’animal ? un coassement
  • un être / un animal légendaire ? un zorse: ce n’est pas un animal légendaire mais il en a l’aire et je ne l’ai jamais vu, donc… vrai ou pas ?
  • une partie du corps ? le nombril du voisin
  • un sport des jeux olympiques ? le curling !
  • un objet du quotidien ? un radio-réveil
  • une figure de style ? la répétition
  • un courant artistique (hors contemporain) ? RdS ne pourra jamais être un courant artistique à lui seul…
  • un dicton ? « I n’est ch’qu’i n’est : éne vake, ch’est poin un beudet. » C’est du picard… (traduction : Il en est ce qu’il en est : une vache, ce n’est pas un âne.)

 

 

Eno Krojanker

  • une émotion / un sentiment ? une ironie optimiste
  • un cri d’animal ? un rire de hyène
  • un être / un animal légendaire ? un gnome farceur
  • une partie du corps ? les poils
  • un sport des jeux olympiques ? la pétanque
  • un objet du quotidien ? une bonne bouteille de cava
  • une figure de style ? la contrepèterie (dans l’idée, même si c’est souvent un peu lourd)
  • un courant artistique (hors contemporain) ? le Rococo
  • un dicton ? Qui mange une noix de coco fait confiance à son anus

 

 

 

Marie Lecomte

  • une émotion / un sentiment ? la surprise
  • un cri d’animal ?  le rire d’une hyène
  • un être / un animal légendaire ? l’Hydre de Lerne, cet animal de la mythologie grecque. Quand on lui coupe une tête, il en a deux qui repoussent. Parce que dans le collectif, on a quatre têtes et on bosse avec de plus en plus de gens. C’est quelque chose qui nous convient bien d’avoir toujours les mêmes créateurs, les mêmes personnes autour de nous. Et tout le monde travaille un peu sur tout. Tout le monde réfléchit au même titre à tous les aspects du spectacle.
  • une partie du corps ? Les pieds, pour rester toujours debout
  • un sport olympique ? Le triathlon
  • un objet du quotidien ? Une poubelle, parce qu’il y en a dans tous nos spectacles. Pas vraiment par choix, mais parce que ça règle toujours un de nos problèmes (« ah ben tiens, si on mettait une poubelle »). Ce n’est pas délibéré, ça arrive un peu malgré nous et puis on le constate. Dans Obsolète par exemple, la poubelle était le centre de la scéno, et on jetait tout dedans. On aurait bien voulu ajouter un camion benne mais c’était trop cher… On a aussi fait un spectacle pour enfant qui s’appelait Super ou pas, et là on avait carrément trois poubelles de tri. Et il y a avait un moment de magie où je me transformais à l’intérieur d’une poubelle.
  • une figure de style ? L’oxymore
  • un courant artistique (hors contemporain) ? L’expressionnisme
  • un dicton ? L’humour noir, c’est la politesse du désespoir. Achille Chavée

 

Hervé Piron

  • une émotion / un sentiment ? Le doute amusé.
  • un cri d’animal ?  Le cri de la marmotte.
  • un être / un animal légendaire ? Le mec de Man on the moon… Andy Kaufman.
  • une partie du corps ?  Le nez, parce que tout le monde a un gros pif dans la compagnie. Enfin un nez bizarre en tout cas.
  • un sport des jeux olympiques ? La marche nordique, celle qu’on fait avec des bâtons.
  • un objet du quotidien ? Un décapsuleur qui fait une chanson d’Elvis à chaque fois qu’il ouvre une bière, Love me tender.
  • une figure de style ? Un euphémisme
  • un courant artistique (hors contemporain) ? Le mouvement Panique. C’est un mouvement surréaliste français dont Topor est l’un des fondateurs.
  • un dicton ? Foutu pour foutu

 


Solarium – Aurore Fattier

Aurore Fattier

  • une émotion / un sentiment ? La mélancolie (celle de Dürer, la dure, la vraie).
  • un cri d’animal ? Le feulement de renard.
  • un être / un animal légendaire ? Chien/loup.
  • une partie du corps ? Les yeux.
  • un sport olympique ? La course longue, très longue. 
  • un objet du quotidien ? Une poire à lavement (c’est une blague pour mes acteurs).
  • une figure de style ? Pas de figure de style. Surtout pas de métaphore. 
  • un courant artistique  ? Le romantisme évidemment
  • un dicton ? « Elle était de tempérament plus sentimental qu’artiste. » Madame Bovary.

 

 

 


Trou de Ver – Guillaume Kerbusch – Laura Petrone

Guillaume Kerbusch

  • une émotion / un sentiment ?  La solitude, liée aux monologues de mes spectacles. Parce que j’écris toujours sur des sujets vécus qui me touchent.
  • un cri d’animal ? Un aboiement. De chien. Mais de petit chien. Du genre de ceux qui attaquent les visiteurs dans les chenils
  • un être / un animal légendaire ?  Hamlet.
  • une partie du corps ? Le ventre. Parce que mon premier spectacle parlait de l’obésité.
  • un sport des jeux olympiques ? Le curling. Ça parait inutile et pourtant des gens se prennent de passion pour ce sport.
  • un objet du quotidien ?  Youtube. J’y passe énormément de temps et beaucoup de spectacles que j’ai écrits sont en rapport avec cette plateforme.
  • une figure de style ? La répétition.
  • un courant artistique (hors contemporain) ? Le romantisme.
  • un dicton ? Ton plus grand ennemi surgira de là où tu l’attendras le moins. C’est ce que dit Confucius dans Jimmy n’est plus là. Mais en réalité c’est une citation de Jules César et pas de Confucius.

 

Laura Petrone

  • une émotion / un sentiment ? La nostalgie , car les pièces sont en rapport avec l’adolescence/le passé – la solitude 
  • un cri d’animal ? Un aboiement de Yorkshire  
  • un être / un animal légendaire ? Le Petit Dragon (pour Bruce Lee)
  • une partie du corps ? Le ventre , parce que tout part de ce qu’on a à l’intérieur. Pareil pour quand on joue, ça vient du ventre. 
  • un sport des jeux olympiques ? Le ping-pong , parce que je trouve ça un peu ringard, mais ceux qui en font prenne ça au sérieux 
  • un objet du quotidien ? Un miroir , car toutes les pièces de trou de ver, parlent du regard
  • une figure de style ? La comparaison car les personnages dans les pièces de trou de ver, en utilisent beaucoup
  • un courant artistique (hors contemporain) ? Le rococo, car les personnages des pièces de trou de ver, sont excessifs et en veulent toujours trop.
  • un dicton ? « Le regard des autres, ça vous suit toute la vie, et ça vous colle à la peau comme un chewing gum dans les cheveux. » 

 

Partager la page