Samedi 22 février à 17h.

Autour du spectacle CARNAGE.

En 2015, après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, et avec cette sensation de vivre « un moment de bascule », Matthieu Bareyre décide d’aller à la rencontre de jeunes entre 18 et 25 ans, et de leur donner la parole. Il les suit, la nuit, dans Paris, avec une caméra, jusqu’en 2017 et l’élection d’Emmanuel Macron.

Ils sont étudiants, bourgeois, pacifistes, black bloc, dealers, élèves de grandes écoles, piliers de Nuit Debout, fêtards, hip-hop…, et ils parlent en leur propre nom. Leur parole est libérée et sincère. La nuit est propice à la confidence. Ils sont en quête de repères, révoltés, soucieux, critiques, joyeux, rêveurs, angoissés, ivres, drogués… Ils manifestent, vont de bar en boîte de nuit, siègent sur les places publiques, crient dans les rues, se heurtent aux forces de l’ordre. Ils sont pris dans l’étau d’une fracture sociale, d’une répression policière et d’une aspiration à la vie. Ils sont la vie de jeunes tels qu’ils sont, fougueux et livrés à eux-mêmes, le miroir d’une époque. Mais c’est quoi l’époque ?
Avec ce premier film – documentaire, Matthieu Bareyre fait une entrée marquante dans le cinéma. L’époque est présenté et primé dans de nombreux festivals français et internationaux (Lucarno, Copenhague, Istanbul…) et le prix du meilleur premier film 2019 vient de lui être attribué par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma.

RÉALISATION Matthieu Bareyre SCÉNARIO Matthieu Bareyre , Sophia Collet IMAGE Matthieu Bareyre SON Thibaut Dufait (A.F.C.) MONTAGE Matthieu Bareyre, Isabelle Proust, Matthieu Vassiliev
PRODUCTION DÉLÉGUÉE BAC FILMS

PAF : 5 € – Entrée gratuite sur présentation d’un ticket payant à CARNAGE.

Partager la page