• Lieu: Grand Varia
  • Public:
Les horaires
  • Le jeudi 17/02 à 20h30

  • Le vendredi 18/02 à 20h30

  • Le samedi 19/02 à 20h30

  • Le mardi 22/02 à 20h30

  • Le mercredi 23/02 à 19h30

  • Le jeudi 24/02 à 20h30

  • Le vendredi 25/02 à 20h30

  • Le samedi 26/02 à 20h30

  • Le mardi 01/03 à 20h30

  • Le mercredi 02/03 à 19h30

  • Le jeudi 03/03 à 20h30

  • Le vendredi 04/03 à 20h30

  • Le samedi 05/03 à 20h30

Claire et Koen forment un vieux couple à la scène comme à la ville, condamné à vie à jouer la même pièce ! Toutes leurs productions ont été un massacre sauf une qu’ils jouent et rejouent depuis des années dans des villes de province : un standard du répertoire populaire qui met en scène un couple d’intellectuels alcooliques et obscènes.

A voir au Grand Varia du 17 février au 5 mars 2022
Avec Claire Bodson, Leila Chaarani, Koen De Sutter, Khadim Fall

Une solution pour les sauver de la noyade

Qui a peur - Tom Lanoye, Aurore Fattier

Qui a peur – Polaroïde © Prunelle Rulens

Dans leur loge minable, ils se regardent dans la glace et font le point sur leur amour mutuel et professionnel. Le théâtre subventionné et commercial, les sponsors, les sièges à moitié pleins ou vides, les recettes, les frais… Leur carrière est à bout de souffle, leurs finances au plus bas, leurs rapports plus que tendus, mais ce soir un jeune acteur et une jeune actrice vont peut-être les sauver de la noyade.

Ces deux-là sont « d’origine étrangère », et s’ils les engagent pour jouer les deux rôles secondaires de la pièce en remplacement des autres qui partent en claquant la porte, ils vont pouvoir bénéficier d’une subvention socioculturelle de l’État …

Une rencontre qui tourne à l’aigre

Leila et Khadim arrivent, l’audition va commencer, et comme dans Qui a peur de Virginia Woolf, l’alcool aidant, ça va tourner à l’aigre. Chacun et chacune va déballer sans retenue ses quatre vérités et autant de mensonges. Le jeu entre les deux monstres sacrés et les deux débutants ne fait que commencer…

Le théâtre à l’ère de la post-colonisation, les conflits de génération, le #metoo dans le monde de l’art, le politiquement correct, les relations de pouvoir, d’amour et de haine entre soi, avec le théâtre, entre les clans communautaires, ainsi que les peurs et les jalousies : tout y passe en vrac sans être clairement énoncé et tout le monde va en prendre pour son grade.

Le théâtre comme lieu des règlements de compte

Qui a peur est une comédie en vase clos grandiose, cruelle et drôle de Tom Lanoye, adaptée et présentée pour la première fois en français. Dans la mise en scène d’Aurore Fattier qui démultiplie les jeux de miroir, le théâtre devient la scène métaphorique des dérives de notre société contemporaine et le lieu de tous les règlements de compte.  

© Prunelle Rulens

TEXTE Tom Lanoye
AVEC Claire Bodson, Leila Chaarani, Koen De Sutter, Khadim Fall
IMAGE VIDÉO Gwen Laroche
CRÉATION LUMIÈRE Franck Haesevoets, assisté de Tom Van Antro
CRÉATION SON Laurent Gueuning
CRÉATION COSTUME, SCÉNOGRAPHIE Prunelle Rulens, assistée d’Odile Dubucq pour les costumes
COACH VOCAL Saskia Brichart
ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE Mahiedinne Hadjammar El Abbassi
TRADUCTION FRANÇAISE, DRAMATURGIE Koen De Sutter, Aurore Fattier, en collaboration avec Tom Lanoye
MISE EN SCÈNE Aurore Fattier

Une création de Solarium en coproduction avec Dadanero, Théâtre Varia, Kulturcentrum Mamer (Lux), La Coop asbl et Shelter Prod. Avec l’aide du théâtre des Doms (Avignon) et du Centre des Arts Scéniques. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.
Solarium est une compagnie associée au Théâtre Varia.

www.aurorefattier.com

© Prunelle Rulens

Varia, Virginia, Lanoye et les massacres jouissifs !
À travers cette nuit épique, le couple va manipuler, mentir, préjuger, pour terminer sa course violente dans une débâcle délirante de mépris et d’alcool, déballant rancœurs et souvenirs pitoyables, s’étalant de tout du long sur la situation économique déplorable et les conditions théâtrales devenues ridicules. On assiste à un massacre total. Les dialogues sont cinglants, les mauvaises fois évidentes et l’humour omniprésent se fait vitriol. Le spectateur, quant à lui, jubile d’entendre si haut des choses pensées si bas !
Pointcuture
, Jean-Jacques Goffinon, 20/05/2021 > Lire l’article <

3 questions à … Claire Bodson
Déjà nommée pour le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance dans Le Jeune Ahmed  des frères Dardenne lors de la 10e édition de la Cérémonie, elle sera également en lice pour les Trophées Francophones qui se tiendront le 4 décembre prochain à Kigali. On la retrouvera en février et mars 2022 au théâtre Varia dans Qui a peur, une pièce écrite par Tom Lanoye et mise en scène par Aurore Fattier, adaptée de Qui a peur de Virginia Woolf.
Cinevox, 27/09/2021, > Lire l’article <

Partager la page