« To The Ones I Love » Chorégraphie de Thierry Smits

Du 13 au 22 décembre au Grand Varia.

Dernières représentations de cette chorégraphie de Thierry Smits après une tournée internationale triomphale.

Pour ce spectacle, Thierry Smits a décidé d’aller à l’essentiel. Aucune concession à l’exotisme ou à un  propos politique mais une approche purement esthétique : neuf danseurs d’origine africaine dansent sur une scène blanche et sur une musique de Jean-Sébastien Bach. C’est de cette simplicité et de cette pureté que le spectacle tire toute sa force. Il ne s’agit pas ici de créer une confrontation entre deux cultures mais d’installer un dialogue abstrait, un « spectacle de danse pure » inspiré par l’histoire des interprètes, par leur plastique et par leurs parcours culturels. Le tout, en osmose avec la musique de Bach. En solos, duos, trios ou en mouvements d’ensemble, les danseurs utilisent la scène comme une page blanche sur laquelle ils dessinent  harmonieusement des figures empruntées à différents langages dansés, allant aussi bien du classique qu’aux arts martiaux. Sous son apparente unité, la chorégraphie nous livre mille nuances soulignées par un jeu de lumières poétiques et tout en contrastes.

« Il y a aussi une douceur émouvante dans ces corps musclés, tendus, puissants. Une tendresse même, qu’on avait rarement vue, et qui justifie pleinement ce titre en forme de déclaration : A ceux que j’aime. » Jean-Marie Wynants, Le Soir, 29/01/10

Portrait de Thierry Smits dans Focus Vif, par Nürten Aka  (9 décembre 2011).

 Et le 22 décembre, après spectacle, c’est les fêtes ! La fête de clôture de la première partie de saison, la fête de la fin du spectacle de « To The Ones I Love » et la fête de la fin de l’opération HORN AFRICA.EU ! VENEZ NOMBREUX !

Partager la page