Lieu
Théâtre Varia
Durée
± 3h30 (avec pauses)
Accessibilité
PMR accomapgnant
Tarifs
En co-présentation avec le Théâtre Le Rideau
Théâtre
Création

,

Première Bruxelloise

En quatre épisodes, un passionnant chantier théâtral et documentaire, qui plonge dans notre Histoire pour interroger la représentation et la répression de mouvements de résistance.   

Représentations

Tickets
Tickets
Tickets
Tickets

RÉSUMÉ

Il arrive qu’un groupe humain minoritaire refuse de se soumettre à un système qui exerce sur lui une violence répressive. Ce groupe doit alors s’organiser clandestinement : il entre en résistance. Plus tard, l’Histoire fait son tri. Elle déplie ses jugements et couronne ses héros. Pourtant, entre gloire et démystification, le réel chemine avec ses paradoxes. Luttes internes, soupçons, manœuvres : sans les disqualifier, comment prendre en compte les erreurs qui peuvent entacher le parcours d’un mouvement de résistance ? Comment circuler dans l’histoire de ces luttes, pour y inscrire nos doutes, nos incompréhensions, et saisir un peu mieux la complexité de notre héritage ?   

Entamé en 2017, Laboratoire Poison est le fruit d’un passionnant chantier documentaire au long cours, qui traverse plusieurs décennies de notre Histoire récente. Partant des témoignages de communistes belges, soumis à la torture dans les camps de concentration nazis (Poison 1), Adeline Rosenstein nous entraîne en Algérie (Poison 2), au Congo (Poison 3), en Guinée-Bissau, au Cap-Vert (Antipoison ou Poison 4) … Au cœur des guerres d’indépendance contre les puissances coloniales française, belge et portugaise, comment d’ancien·nes militant·es antifascistes européen·nes ont-iels pu basculer de l’autre côté de la lutte, et combattre une liberté que, jusqu’alors, iels avaient défendue ?      

En filigrane, les quatre épisodes du Laboratoire incorporent la mémoire de Trahison, un dispositif de recherche itinérant, mené pendant deux ans dans quatre villes africaines. De Kinshasa à Alger, de Praia à Bissau, une partie de l’équipe s'est rendue sur place, à la rencontre d’artistes qui tentent de déjouer la censure, pour revisiter l’Histoire des luttes indépendantistes de leurs propres pays, marquées par des faits de trahison aussi notoires que tabous.  

Entourée de douze acteur·rices d’une justesse sidérante, Adeline Rosenstein démontre une nouvelle fois toute l’ampleur et la singularité de son engagement. Nous sommes heureux·ses de partager avec vous la forme finale de ce fascinant laboratoire théâtral et historique, qui renouvelle les codes du genre documentaire, pour offrir une expérience puissante, d’une grande densité. Dans une chorégraphie à la fois naïve et millimétrée, la joie presque enfantine avec laquelle ses interprètes reconstituent les épisodes méconnus de notre Histoire commune crée, sur le plateau, un contraste saisissant. En multipliant les points de vue pour nous confronter aux failles de notre héritage, Laboratoire Poison nous invite à redéfinir, ensemble, les contours de notre Présent.  

Annah Schaeffer
Distribution

Conception, écriture et mise en scène Adeline Rosenstein  

Avec Aminata Abdoulaye Hama, Marie Alié, Habib Ben Tanfous, Marie Devroux, Salim Djaferi, Thomas Durcudoy, Rémi Faure El Bekkari, Titouan Quittot, Adeline Rosenstein, Talu, Audilia Batista en alternance avec Christiana Tabaro, Jérémie Zagba en alternance avec Michael Disanka  

Assistante à l’écriture, dramaturgie & mise en scène Marie Devroux  

Regard extérieur Léa Drouet  

Composition sonore Andrea Neumann & Brice Agnès  

Espace & Costumes Yvonne Harder   

Eclairage Arié Van Egmond  

Direction technique Jean-François Philips  

Régisseur lumière Benoît Serneels  

Documentation Saphia Arezki, Hanna El Fakir  

Regards historiques Jean-Michel Chaumont (Poison 1), Denis Leroux (Poison 2), Jean Omasombo Tshonda (Poison 3)  

Coordination de production Maison Ravage - Edgar Martin  

Diffusion Habemus Papam - Cora-Line Lefèvre & Julien Sigard  

Crédits

Coprésentation Théâtre Varia et Le Rideau 

 

ANTIPOISON OU POISON 4 – Création 2022  

Production Maison Ravage, Comédie de Saint-Etienne et La Criée Théâtre national de Marseille  

Coproductions ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur*, Scène nationale Châteauvallon-Liberté, Théâtre national de Nice, Théâtre Dijon Bourgogne CDN  

Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, le Théâtre national de Marseille La Criée, Les Théâtres, Anthéa, la scène nationale Liberté-Châteauvallon et la Friche la Belle de Mai   

 

Laboratoire poison #3 – Création 2021  

Production Halles de Schaerbeek & Théâtre Dijon Bourgogne – Centre Dramatique National  

Production déléguée Halles de Schaerbeek  

Coproductions Maison Ravage (Bruxelles), Festival de Marseille, Théâtre Océan Nord (Bruxelles), Festival Sens Interdits (Lyon), Théâtre des 13 vents CDN Montpellier, La Coop asbl et Shelter Prod  

 

Laboratoire poison #2 – Création 2021  

Production Little Big Horn et Halles de Schaerbeek  

Coproduction Festival de Marseille   

Soutiens Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre, Théâtre Dijon Bourgogne – Centre Dramatique National, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Théâtre Océan Nord (Bruxelles) Développé en Co-laBo (Gand), Taxshelter.be, ING, tax-shelter du gouvernement fédéral belge  

Laboratoire Poison 2 a bénéficié d’une résidence longue au Théâtre Océan Nord (Bruxelles).

 

Laboratoire poison #1 – Création 2019 

Production Little Big Horn asbl en coproduction avec le Théâtre la Balsamine et la Coop asbl   

Coréalisation Théâtre La Criée et les Bancs Publics - festival Les Rencontres à l'échelle   

Soutiens Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre et Service de la Promotion des lettres, de la Cocof et du Kulturcentrum Buda, taxshelter.be, d’ING, tax-shelter du gouvernement fédéral belge, Zoo Théâtre, Esact et Les Bancs Publics – lieu d’expérimentations culturelles   

 

TRAHISON – projet de recherche, 2021-2022  

Production, coordination artistique  Maison Ravage   

Projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service Arts de la Scène  

Coproduction Halles de Schaerbeek  

Conseils Jean-Michel Chaumont, Paul Kerstens  

Partenaires Collectif d’Art d’Art (RDC), Connexion Asbl, Théâtre Océan Nord, Centre culturel M’eko (RDC), compagnie Fladu Fla (Cap Vert)  

Remerciements particuliers à la famille Batista