Lieu
Studio Varia
Durée
1h25
Langues
FR
Tarifs
Âge
A partir de 15 ans
Public averti
Ce spectacle aborde de manière délicate le sujet du suicide.
Accessibilité
Nos installations actuelles au Studio Varia ne permettent malheureusement pas l'accès aux personnes à mobilité réduite, des escaliers menant à la salle de spectacle.
Théâtre
Revoir

,

Première Belge

Roméo et Juliette habitent et influencent l’imaginaire amoureux occidental depuis longtemps. Mille fois incarné·es, réinterprété·es, repensé·es, i·els semblent être les icônes éternelles de l’amour-passion. Mais de quoi ce mythe est-il le reflet à l’ère où on tend à le déconstruire ? 

Représentations en soirée

Complet
Tickets
Tickets

Représentations en journée

Tickets

RÉSUMÉ

Trois comédien·nes se retrouvent presque trente ans après avoir incarné Roméo et Juliette. A 40 ans, i·els se questionnent sur leur rapport à l’amour qui a changé et évolué tout au long de ces années, sur ce qui reste dans l’esprit et sur le corps, de l’imaginaire incandescent des amours adolescentes. Plus profondément encore, i·els fouillent le sens de l’amour-passion et ce dont il est reflet dans nos sociétés occidentales où les repères vacillent. 

Avec Juliette et Roméo sont morts, Céline Champinot revisite la relation des célèbres amant·es, sous le prisme du suicide adolescent. Sa pièce explore les intersections entre la passion amoureuse, la passion morbide et la passion théâtrale.  Malgré sa répétition, la mise en scène de cette mort adolescente conserve tout un mystère : au fond qu’est-ce qui est rejoué dans cette scène depuis quatre siècles ? Revisitant leurs souvenirs, les comédien·nes interrogent ce que sont devenus leurs propres passions et désirs de jeunesse.  

Céline Champinot propose une lecture très élargie de la relation et aborde le désir comme moteur. Juliette et Roméo sont morts prolonge la série d'œuvres qui traitent de notre lien à l’amour, y compris comme confrontation à l’impuissance et à une forme de fatalité. I·Els s’intéressent à ce qui nous pousse à nous heurter. La metteuse en scène observe les connexions insoupçonnées que notre société entretiendrait morbidement avec l’intensité. 

Cette pièce est pensée pour l’itinérance, elle s’inscrit dans la vieille tradition d’un théâtre qui voyage et qui part à la rencontre de gens et de lieux. Elle interroge notre état collectif au monde sous le prisme de l’amour à mort et du désir. 

 

Jean-Louis Fernandez

Variation bouffonne autour de la célèbre pièce de Shakespeare, Juliette et Roméo sont morts décline l’amour, la mort et l’intensité dans une forme légère qui questionne ces rapprochements avec un mélange de pertinence et de trop plein. À la barre, Céline Champinot dirige trois interprètes remarquables à l’expressionnisme fascinant. 

Marie Plantin, Sceneweb.fr, 12/03/2024

Sous couvert d’une caricature savamment équilibrée qu’autorise justement la théâtralité qu’elle développe, la metteuse en scène questionne nos rapports à la passion et à la mort, finalement indissociables l’une de l’autre. 

Peter Avondo, Snobinart, 26/03/2024
Distribution

Texte et mise en scène Céline Champinot
avec des citations de Roméo et Juliette, William Shakespeare, traduction Antoine et Pascal Collin, éditions Théâtrales, 2012 ; et des extraits du journal intime d'Elise Marie
Avec Benjamin Abitan, Elise Marie ou Sabine Moindrot, Adrienne Winling
Scénographie Émilie Roy
Lumière Claire Gondrexon
Arrangements musique Antoine Girard
Costumes Céline Champinot
Fabrication costumes et poupées Marie Delphin, atelier costumes du Théâtre des 13 vents
Construction Christophe Corsini, atelier décors du Théâtre des 13 vents
Remerciements Lara Marcou

Crédits

Production Théâtre des 13 Vents - CDN de Montpellier, groupe LA GALERIE
Coproduction Théâtre de la Bastille