Lieu
Théâtre Varia
Durée
1h50
Langues
FR
— st.
NL
EN
Accessibilité
PMR accomapgnant
Tarifs
Théâtre
Revoir

À la lisière du réel et de la fiction, une mosaïque humaine captivante, qui interroge magistralement notre capacité d’agir.  

Représentations

Tickets
Tickets
Tickets

RÉSUMÉ

Accompagnée de son équipe, elle invente tout un monde. Dans sa dernière création, portée par son écriture si singulière, Florence Minder bâtit sous nos yeux une œuvre mouvante, où les récits se frôlent, se croisent, s’entrechoquent, pour dessiner en direct un spectacle choral, qui transporte le théâtre vers des rivages inexplorés. À la lisière du réel, la fiction se décante, brouille les frontières et agit comme un catalyseur, qui transforme la texture de nos vies, en interrogeant notre capacité d’action.  

Faire quelque chose ? Dans cette mosaïque humaine captivante, iels sont tous·tes là pour ça. Sept personnages, pris·es sur le vif au moment de leur parcours où se pose la question de leur mise en mouvement. Mais quoi faire, et comment s’y prendre ? Il y a là une employée des pompes funèbres, en pleine évaluation. Un professeur mis à pied, pour avoir enseigné à ses élèves l’existence d’un organe inconnu du corps humain. Un infirmier en lutte avec sa hiérarchie. Une actrice intarissable, qui n’attend pas son entrée en scène pour s’exprimer. Carla Del Ponte, magistrate internationale, qui jette l’éponge après avoir dressé le constat de son impuissance. L'inconscient de l’autrice, explorant son devenir végétal. Et, rattrapée par le deuil de son frère, il y a Florence, dont la création, peu à peu, lui échappe joyeusement…  

Que font-iels tous·tes ensemble, plongé·es dans ce surprenant décor de cailloux roses ? Peu importe, à vrai dire. Comme dans la vie, iels existent, et c’est déjà beaucoup. Pas de premier rôle, ici. Passée virtuose dans l’art de faire fi des cohérences et des linéarités, Florence Minder se dresse ici contre une volonté de tout maîtriser, qui emprisonne nos récits collectifs. Elle rend visible ce qui ne l’était pas, et invite sur scène des destins qui la traversent comme des météores, pour nous mener vers des moments de pure émotion. Drôle et tragique, aussi réjouissant que déroutant, nous sommes heureux·ses de retrouver Florence Minder pour redécouvrir ce spectacle magistral, comme un prélude au dialogue que le Varia poursuivra avec elle, au fil des saisons. 

 

Seven great interpreters and total control. (…) Often very funny, intelligent, subtle, fantastic, Faire quelque chose (Doing something) is a continuously stunning show, leading us gradually towards moments of pure emotion. (…) With all these “things” read, seen, or experienced somewhere, Florence Minder has made a profoundly human, warm-hearted, funny, tragic, and soothing show. And that’s doing something, isn’t it ?

Zeven geweldige vertolkers en een totale beheersing. (…) Vaak erg grappig, intelligent, subtiel, fantastisch, Faire quelque chose (“Iets doen”) is een voortdurend verbluffende voorstelling, die ons beetje bij beetje naar momenten van pure emotie leidt. (…) Met al die ergens gelezen, gezien of beleefde « dingen » heeft Florence Minder een uiterst menselijke, warmhartige, grappige, tragische en troost biedende voorstelling gemaakt. En dat is iets doen, toch ?

Hubert Amiel
Distribution

Jeu Claire Bodson, Ninon Borseï, Raphaëlle Corbisier, Brigitte Dedry, Ivan Fatjo, Sophie Sénécaut,
Lode Thiery et Florence Minder

Avec les voix de Léa Pohlhammer, Prunelle Rulens dit Rosier et Julien Jaillot

Écriture et Mise en scène Florence Minder assistée de Julien Jaillot

Assistanat à la mise en scène Médéa Anselin

Régie générale Yorrick Detroy

Scénographie Prunelle Rulens dit Rosier

Création lumière Jan Maertens

Création son et composition musicale Pierre-Alexandre Lampert

Création costume Marie Szersnovicz

Confection costumes Odile Dubucq et Béa Pendesini

Construction décor Boomerang-Decor et Luc Dezille

Dramaturgie Émilie Maquest, Julien Jaillot et Florence Minder

Consultant Jean-Claude Métraux

Archivage vidéo Valérianne Poidevin

Entrainement Viewpoint Clément Thirion

Stagiaire scénographie Paul Gerard

Traduction NL & EN  Mike Sens – MWT, Julien Jaillot, Manon Faure et Daphne Agten

Diffusion à la création Fadhila Mas

Production Manon Faure

Crédits

Une création de Venedig Meer

En coproduction avec Mars – Mons Arts de la Scène, Le Théâtre Varia, Le Théâtre de Liège, Le Théâtre de Namur (dans le cadre du réseau des Centres Scéniques) et DSN – Scène Nationale de Dieppe, L’ANCRE, Théâtre Royal, La Coop ASBL et Shelter Prod

Avec la participation du Centre des Arts Scéniques, de La Bellone – Maison du Spectacle et de Charleroi danse

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service Théâtre

Avec le soutien de Nicolas Party sprl, taxshelter.be, ING et du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge

 

Remerciements Tessa, Carla Del Ponte, Sabine Dacalor, Xile et Prune Hu, Simon Siegmann, [e]utopia3 / Armel Roussel, garçongarçon / Salvatore Calcagno, François Declercq, Victor Roussel, le Fonds Intermittents Genevois et la Mairie de Dieppe.