Lieu
Théâtre Varia
Durée
±1h30
Langues
FR NL — st. FR NL
Accessibilité
pmr
pmr
Tarifs
Âge
A partir de 14 ans
Dans le cadre de l'opération "Coup de théâtre !" Toutes les scènes s'ouvrent à vous de la RTBF.
Accessibilité
Veuillez nous informer à l'avance si vous êtes une personne à mobilité réduite, malvoyante ou malentendante. Nous vous recommandons de venir avec un·e accompagnant·e et serons ravi·es de vous accueillir avec un accompagnement adapté si nécessaire.
Théâtre
Création

,

Première

Avec cette nouvelle création, Florence Minder continue son exploration du réel et convoque l’invisible comme puissante source d’imaginaires. Décloisonnant l’art, elle met la technique au service de la poésie. Ainsi, la gravité devient lumière et les sons prennent forme dans cette fable pleine d’humour sur la transmission de possibles. 

Représentations en soirée

Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets

Représentations en journée

Tickets

RÉSUMÉ

Eva et Rinus sont des ami·es. Ils vivent ensemble et élèvent Moïra, 9 ans. Rinus spreekt Nederlands. Eva parle français. Eva est une pirate de la vie. Rinus est atteint d’une maladie dont il ne guérira pas. Comment imaginer le futur dans l’imminence de la perte ? Quel héritage laisser à celles et ceux qui suivent ? Quand le réel n’apporte plus de réponses, n’est-il pas judicieux de jeter un œil sur le côté, sur ce qui ne se voit pas ? Tout en humour et poésie, le trio déploie un trésor de savoirs et de savoir-faire comme précieux héritage à offrir. 

L’invisible n’est pas inexistant est une joyeuse exploration du faire ensemble autrement. Sur scène, la gravité génère de l’électricité, en court-circuitant nos modes de consommation, tout en inventant un langage esthétique. En collaboration avec des ingénieurs, Venedig Meer - compagnie partenaire du Varia - conçoit un éclairage fonctionnant grâce à la loi d’attraction universelle. La gravité devient un corps palpable dans l’espace en dialogue avec les corps humains au travail. Florence Minder propose encore une fois une écriture singulière, influencée - entre autres - par l’astrophysique, les techniques chamaniques d’imagination, la découpe des légumes et les sages-femmes de la mort. 

Cette nouvelle création de Venedig Meer est une invitation à métamorphoser nos regards et nos perceptions, proposant à nos puissances créatives de nous relationner autrement avec les ressources qui nous entourent, à contre-sens de l’illusion du No limit. « Si quelqu’un passait quatre-vingts années de sa vie à visionner sans dormir Instagram, il ne pourrait voir que l‘équivalent de ce qui est diffusé sur la plateforme en sept minutes. », alarment les auteur·ices Annie Lebrun et Juri Armanda, dénonçant la dictature de l’image et le régime forcé de la visibilité. En riposte, Venedig Meer utilise le jeu comme arme d’imagination massive, convoquant le réel comme ressort du fictif et le fictif comme tremplin au réel.  

Pour résister à l’engourdissement, une pièce qui donne à voir les forces en nous et autour de nous, invisibles ou invisibilisées. 

La metteuse en scène laisse dans cette création ample et ambitieuse éclater sa foi en les corps ensemble sur un plateau, en la percussion des récits, du grave et du léger, de l'humour et de la profondeur.

À propos de « Faire quelque chose. (C'est le faire, non?) » (Venedig Meer, 2020), Marie Baudet, La Libre, 30/09/2020

Pas de déballage, pas de pathos, probablement une solide dose de vécu, mais surtout un parler-vrai, franc, qui prend aux tripes, provoque un doucereux et amer sourire et fait applaudir des deux mains la prestation de Florence Minder.

À propos de « Good Mourning » (Venedig Meer, 2011), Muriel Hublet, Plaisir d'offrir, 2012

Avec son regard ironique et tranchant sur le «storytelling», elle décape nos certitudes: nos idéaux petits-bourgeois, notre narcissisme consommateur de petits plaisirs, notre romantisme révolutionnaire...Tout y passe dans son rituel théâtral à l'esprit neuf et à la vitalité réjouissante.

À propos de « Saison 1 » (Venedig Meer, 2015), Emmanuelle Bouchez, Télérama, 2018
Distribution

Concept et mise en scène Venedig Meer

Jeu Lucile Charnier, Florence Minder et Lode Thiery

Écriture Florence Minder

Direction d’acteurices Julien Jaillot

Assistanat à la mise en scène Medea Anselin

Régie générale Yorrick Detroy

Scénographie et création lumière Arié van Egmond

Création costumes Solène Valentin

Création sonore et composition musicale Pierre-Alexandre Lampert

Conception et construction des génératrices à gravité Laurent Staudt et Baptiste Herregods

Construction décor Ateliers du Théâtre de Liège

Confection costumes Ateliers du Varia – Théâtre & Studio – Fabienne Damiean

Collaboration artistique Valérianne Poidevin
Consultance dramaturgique Baptiste Toulemonde

Assistanat scénographie et lumière Benjamin Muzart

Stagiaire scénographie Pénélope de Turenne

Production Manon Faure – Venedig Meer

Crédits

Une création de Venedig Meer

En coproduction avec Le Varia – Théâtre & Studio, Le Théâtre de Liège avec les projets STAGES et ACuTe, L’ANCRE – Théâtre Royal, Le BRASS – Centre Culturel de Forest, La Coop ASBL et Shelter Prod

Avec le soutien de Mars – Mons Arts de la Scène, du Fond de dotation Porosus, de l’Akademie für Theater und Digitalität, taxshelter.be, ING et du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service Théâtre

Venedig Meer est une compagnie partenaire du Varia – Théâtre & Studio.

Dates de tournée

Varia – Théâtre & Studio (Bruxelles, BE) 19 septembre - 5 octobre 2024 

Festival IMPACT, Théâtre de Liège (Liège, BE) 5 au 7 novembre 2024 

L'Ancre x Charleroi danse (Charleroi, BE) 14 et 15 novembre 2024